Ça fait l'actu !

Après les Grands voisins, un écoquartier pour l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris !

Billet
LDV Studio Urbain , le 04 septembre 2018
Site foncier rare en plein cœur de Paris, qui sera transformé en 2025, le site de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul a accueilli pendant plusieurs années le site des Grands Voisins. Cependant, l’expérience temporaire va prendre fin pour laisser place au développement d’un futur écoquartier.
Quelle suite alors pour les Grands voisins ? Et quel avenir pour ce site ? Les porteurs de projet de l’écoquartier devront faire face à de nombreux défis. Celui de succéder à une expérience inédite, qui a su créer une véritable identité, tout en proposant un quartier durable répondant aux objectifs ambitieux de la capitale.

Dépasser le lieu pour l’émergence d’un nouveau quartier de vie

Le 14e arrondissement de Paris a été historiquement marqué par l’accueil d’un grand nombre d’établissements médico-sociaux. Né en 1800, l’hôpital de Saint-Vincent-de-Paul, connu pour être un hospice pour les enfants abandonnés et vulnérables, fait partie de cette histoire de Paris. Aujourd’hui, ce dernier est définitivement fermé pour laisser place à un projet ambitieux qui se veut exemplaire et démonstrateur des différentes ambitions de la capitale pour son développement urbain à venir.

L’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, un site fermé sur lui-même ©Dossier de Presse, Faire Paris autrement, Conférence 15 juin 2O18

Mais que faire d’un ancien hôpital ? C’est le premier défi qu’ont eu à relever les différents acteurs de ce projet. Ensemble fermé sur lui même, enclave dans la ville, il s’agit aussi d’une friche d’une ampleur inédite, un terrain de 3,4 hectares, en plein cœur de la capitale. Le temps de la conception du projet, la Ville de Paris a alors misé sur l’urbanisme temporaire : c’est ainsi qu’est né Les Grands Voisins, une expérimentation qui, lancée depuis octobre 2015, mélange urbanisme éphémère et animation. Le projet porté par l’association Aurore, Plateau Urbain et Yes we Camp, est ainsi devenu une véritable parenthèse utopique.

À l’origine, il s’agissait de valoriser cette imposante friche avant les travaux. D’ailleurs, la mairie du 14e arrondissement avait dans cette optique, l’ambition d’impulser avec cette occupation temporaire un quartier nouveau, de donner vie au lieu avant même le chantier, en créant une émulsion, des événements, des activités, qui attirent les parisiens. On peut le dire, cela a été un véritable succès, Les Grands Voisins étant devenu un cœur névralgique pour tout un ensemble d’acteurs solidaires. Le lieu s’est ainsi ouvert sur Paris et a su s’inventer sa propre urbanité, modulaire, inventive, solidaire, faisant oublier l’ancien hôpital et transformant l’image du quartier et même les espaces par différentes actions et installations temporaires...

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici !

Les commentaires sont fermés.