Ça fait l'actu !
La “maison en kit”, l’habitat de demain ?
Les maisons préfabriquées ou “maisons en kit” grâce à leur coût modéré, leur facilité de déplacement et leur faible consommation en énergie, gagnent ces dernières années en popularité. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Préfabriquée, elle est démontable et adaptée à l’autoconstruction. Par ailleurs, elle est aussi étudiée pour pouvoir être désassemblée, déplacée et ré-assemblée facilement.
Une frugalité heureuse pour nos villes ?
Depuis quelques années, les enjeux du réchauffement climatique se font de plus en plus prégnants et on le sait, notre planète subit une pression démographique forte liée à une population mondiale en permanente croissance. Ainsi, chaque année, le Jour du dépassement mondial arrive plus tôt.
Les starchitectes sont-ils en voie d’extinction ?
La vision de l’architecte est-elle en train de connaître une grande mutation ? Le phénomène des starchitectes, vedettes de l’architecture dont les villes s’arrachaient les projets, semble en effet tourner une page. Fini les budgets faramineux pour des buildings “œuvre d’art”, les villes investissent désormais davantage dans une nouvelle génération d’architectes aux projets plus collaboratifs, moins centrés sur l’expression d’une personnalité et qui propose davantage un nouveau mode de vie. Comment se fera l’architecture de demain sur ce nouveau modèle ? Est-ce réellement la fin des starchitectes ? Et que cela présage-t-il pour les générations à venir ?
Le street-art est-il devenu un art élitiste?
Le street art est-il toujours un art dissident ? C’est une question de plus en plus légitime car étant toujours plus institutionnalisé, il est parfois même protégé par des vitres sur certains murs de la ville et source de hausse de prix de l’immobilier.
Afro-futurisme : Quels imaginaires et futurs pour les villes africaines ?
Avec la sortie récente au cinéma du blockbuster Black Panther, c’est un nouveau regard qui se dessine sur l’urbain. L’esthétique des villes africaines se dévoile aux yeux du grand public, mais également auprès des professionnels de la ville. La culture et l’art africains trop longtemps écartés des courants de pensée occidentaux révèlent aujourd’hui une splendeur qui mérite que l’on s’en inspire pour les villes de demain. Alors quels sont les enjeux et les opportunités que présente ce que l’on appelle “l’afro-futurisme” ?
Gare du Nord, la gare du futur ?
Grande nouvelle, la gare du Nord va s’agrandir à horizon 2023 ! Réforme SNCF, après Brexit, accueil des Jeux Olympiques de 2024 ou encore Paris 2030, la gare du Nord est au cœur d’enjeux d’ampleur actuels et futurs.
Planification urbaine à São Paulo, quel avenir pour la ville ?
La ville de São Paulo traverse depuis quelques années une crise du logement. Elle était devenue un cas d’étude d’étalement urbain anarchique et d’inégalités urbaines avec plus d’un million d’habitants vivant encore dans les favelas ou les immeubles abandonnés en centre-ville.
Kigali, un modèle pour les villes africaines ?
Alors que le Rwanda a subi en 1994 un génocide tragique, sa capitale Kigali est devenue en quelques décennies une ville durable en accord avec les Objectifs de développement durable de l’ONU. Un succès qui s’explique par des projets innovants qui tendent vers la cohésion sociale, mais aussi la propreté urbaine par des travaux communautaires et la réduction du trafic automobile en ville. Un modèle à suivre pour les villes africaines ?
Le port du futur est en construction à Stockholm
Les pays scandinaves sont connus pour leur approche novatrice de la ville durable. Depuis 2009, Stockholm développe un projet d’écoquartier de grande ampleur, 236 hectares sur un ancien site industrialo-portuaire : le Stockholm Royal Seaport. Smart-grids, bâtiments connectés, système de gestion des déchets innovant, mobilité durable, le projet se veut innovant sur différents domaines. Son objectif est d’être intégralement indépendant des énergies fossiles en 2030. Mais ce projet est-il vraiment innovant et qu’apporte-il de nouveau pour les villes de demain ?
« Vélo-cargo », le retour d’un héros ?
En ville, les effets néfastes des véhicules polluants et individuels invitent de plus en plus à repenser les modes de déplacements urbains. Tramway, piétons, vélos et autres moyens « doux » ou plus respectueux de l’environnement reprennent leurs droits sur des espaces urbains qui étaient jusqu’alors largement dominés par l’hégémonie de la voiture personnelle.
Ville horizontale ou ville verticale, faut-il choisir ?
Pour respecter l’environnement, les villes qui se développent doivent aujourd’hui éviter l’étalement urbain. Pourtant, les projets architecturaux de tours et de bâtiments en hauteur, qui semblent être une alternative à l’étalement urbain, font encore débat auprès de nombreux citadins.
Les Fabriques, une nouvelle centralité pour Marseille
Avec leurs usines, leurs grands hangars et vieilles fabriques, les anciens quartiers industriels, autrefois en périphéries des villes, font désormais partie intégrante des ensembles urbains qui ne cessent de s’étendre. Pourtant, souvent en déprise, ils nécessitent une reconversion ou une modernisation de leurs activités. Comment reconnecter ces quartiers à leur environnement limitrophe ? Comment en faire des morceaux de ville à part entière ?
Existe-t-il encore des espaces publics urbains ?
Quelles seraient nos villes sans leurs espaces publics ? Lieux de partages et de rencontres, les espaces publics urbains sont surtout des lieux qui portent l’image et l’identité de la ville. Ce sont dans ces lieux que l’on se promène, que les touristes y prennent le plus de photos ou que l’on se retrouve entre amis à l’arrivée des beaux jours. Sans les espaces publics urbains, aucune âme de ville ne peut ainsi transparaître aux yeux des citadins ou aux yeux des visiteurs de la ville.
À Nantes, la zone inondable de Pirmil-les-Isles devient un enjeu de développement urbain
Continuer de densifier les villes en bord de fleuve nécessite de relever le défi de construire en apprivoisant le risque d’inondation. C’est un enjeu sur lequel Nantes Métropole travaille actuellement à travers la ZAC Pirmil-les Isles, située à cheval sur les communes de Rezé, Nantes et dans une moindre mesure de Bouguenais. Il s’agit du premier projet de renouvellement urbain intercommunal porté par la métropole de Nantes et 4000 logements devraient y voir le jour d’ici 2030, tandis qu’environ 2000 emplois supplémentaires y sont espérés.