Ça fait l'actu !

Le fablab, une nouvelle façon de fabriquer la ville

Billet
Atelier Rusch , le 07 juin 2018
Entre laboratoire et atelier de fabrication, les FabLabs sont de véritables lieux hybrides. Qu’apportent-ils à nos villes ? Comment donnent-ils un souffle nouveau à la fabrique urbaine ?
Qu’est-ce qu’un FabLab ? Une question que peut-être certains d’entre vous se sont déjà posée en entendant ce terme apparu à la fin des années 90. Ce nom est issu de la contraction anglaise de “Fabrication Laboratory” (laboratoire de fabrication), il désigne généralement un lieu ouvert au public dans lequel est mis à disposition un parc de machines qui permet de fabriquer du mobilier, des bijoux, des prototypes d’appareils électroniques….

Cette idée innovante est née dans un cours de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT) où un professeur proposait à ses étudiants de “fabriquer (presque) tout ce qu’ils souhaitaient” (“How to make (almost) everything”). L’engouement général suscité par le cours a ainsi permis de créer le premier Fabrication Laboratory au sein du fameux institut. Aujourd’hui, on compte près de 550 FabLab dans le monde ! ICI Montreuil en fait partie ! Cette manufacture collaborative et solidaire est destinée aux artisans, artistes, designers, start-ups et à l’ensemble des entrepreneurs du « Faire » (nommés makers en anglais) qui créent et conçoivent des objets.


Atelier électrique et bois d’ICI Montreuil ©ICI Montreuil


Alors que les FabLabs s’adressent à des acteurs très variés, ICI Montreuil a la particularité d’accueillir uniquement des artisans et des professionnels. Organisés en pôles, différents ateliers coexistent alors : le pôle mode et textile, le pôle bois, un pôle de fabrication numérique… L’objectif est de permettre à des créateurs-entrepreneurs d’avoir accès à une grande diversité de machines, mais aussi de créer une émulsion et des échanges entre makers. La possibilité de création est alors infinie et peut s’appliquer à toutes les échelles !

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici !

Les commentaires sont fermés.