Ça fait l'actu !

« L’ADN de la Petite Ceinture, c’est la voie ferroviaire. La rendre accessible oui, mais la protéger ! » Paru sur Demain la Ville

Débat
LDV Studio Urbain , le 16 juillet 2015
    Rencontre avec le Président de l’association Sauvegarde Petite Ceinture. Le mardi 7 avril, Anne Hidalgo Lire la suite
rail-nature-620    

guillemets-ouvrantRencontre avec le Président de l’association Sauvegarde Petite Ceinture. Le mardi 7 avril, Anne Hidalgo annonçait avec le groupe SNCF « l’ouverture du plus grand nombre de tronçons possible pour la promenade et d’accueillir de nouveaux usages réversibles tout en valorisant la biodiversité. » Nous avons rencontré Jean Emmanuel Perrier de l’association Sauvegarde Petite Ceinture pour savoir concrètement quel regard il portait sur cette nouvelle appropriation de la Petite Ceinture parisienne.

   

Comment voyez-vous cette nouvelle annonce de la Mairie de Paris ?

  Ce qu’on y voit tout d’abord, c’est le protocole d’accord qui existe entre la Mairie de Paris et la SNCF. Ce qui est intéressant, c’est que la petite ceinture reste dans le patrimoine SNCF, autrement dit elle garde le statut de voie ferrée. C’est une bonne nouvelle pour nous, car nous pensons que la Petite Ceinture doit être maintenue avant tout comme un site ferroviaire, pertinent en terme de transport, et dans lequel les aménagements futurs ne viennent pas obérer l’avenir. Il faut préserver la possibilité d’utiliser la ligne pour du transport de voyageurs et de marchandises. Le protocole prévoit cette disposition. Même s’il va y avoir des ouvertures au public, ces ouvertures doivent se faire mais avec le maintien de la voie ferrée car l’ADN de la petite ceinture c’est d’abord et avant tout la voie ferrée, c’est elle qui rend ce site aussi fascinant.    

De votre côté, qu’est ce que vous proposez concrètement ?

  A court terme on suggère des circulations de trains spéciaux sur l’ensemble des tronçons. On a mis en avant cette proposition dans le cadre du budget participatif de la Ville de Paris. Elle a depuis été évoquée devant le Conseil de Paris. Il s’agit donc de faire circuler des trains de découverte tout en ouvrant la Petite ceinture à la promenade.     Pour lire la suite de l'article : Cliquez-ici      

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Un aménagement atypique vient recouvrir les quais de Seine pour ce mois de mars : des baignades nordiques en extérieur !

_ Débat

Alors que l’on vient d’apprendre le décès du célèbre couturier Karl Lagerfeld, le monde de la mode est en deuil. En 2008, il apparaît dans une campagne qui promeut l’usage du gilet jaune contre les accidents de la route : “c’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien mais ça peut vous sauver la vie”. Le début d’une symbolique ? Quoi qu’il en soit, les liens entre la mode, les styles vestimentaires et la ville sont riches et évoluent selon les pays et les époques.

_ Brève

Cette année 2018 a été riche en évènements auxquels nous avons participé. Voici une petite selection d'articles issus de nos rencontres et découvertes lors de ces moments marquants !

1 Commentaire

  1. Bof.
    Ne pas l’avoir utilisée pour le transport alors qu’elle était disponible au début du 20e siècle est un scandale.
    Construire un tram sur la petite ceinture a aggravé ces inconséquences – surtout après trois aménagement successifs (voir: http://www.exergue.com/h/2006-04/tt/transports-paris.html).
    Les délires continuent!

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image