Ça fait l'actu !

Quand l’autoconsommation encourage la citoyenneté du particulier au collectif !

Billet
EDF Collectivités , le 12 février 2018
L’autoconsommation est le fait de consommer soi-même l’électricité que l’on a produite sur place. Elle concerne aussi bien les particuliers que les entreprises et les collectivités. Depuis une loi de Février 2017, on peut même se regrouper et mettre en place une opération d’autoconsommation collective. Frédéric Marcos, directeur du programme autoconsommation au pôle Clients, Services et Action Régionale d’ EDF apporte son éclairage.
L’autoconsommation, quels en sont les intérêts ?

L’autoconsommation est une démarche qui est à la fois écologique, sociétale, et de plus en plus rentable. Elle peut être pratiquée par un particulier sur sa maison, une entreprise sur son bâtiment, une collectivité sur un bâtiment public, un immeuble de bureaux, etc.

L’un des premiers bénéfices de l’autoconsommation est le respect de l’environnement. En effet, l’autoconsommation se développe particulièrement grace à la mise en place de panneaux solaires, l’une des énergies renouvelables les plus dynamiques actuellement.

Un autre bénéfice, en phase avec les attentes sociétales actuelles, est le fait, pour celui que l’on aime appeler le « consom’acteur », de prendre en main ses besoins énergétiques : produire et consommer sa propre énergie.

Enfin, il devient de plus en plus intéressant financièrement de consommer sa production : non seulement la production autonome d’énergie n’est plus à payer à un fournisseur, mais l'excédent éventuel peut en outre être revendu !

Crédits photo


Comment expliquer le développement tardif de l’autoconsommation ?

Si nous voyons ces dernières années de plus en plus de consom’acteurs se lancer dans des opérations d’autoconsommation, c’est en partie grâce à la baisse de l’investissement initial, plus rapidement amorti qu’aux débuts du développement des panneaux solaires. Désormais, le coût de revient de l’énergie produite localement se rapproche voire passe en dessous de celle en provenance du réseau.

Ce développement est en partie également lié à la règlementation. En effet, les autoconsommateurs individuels, qu’ils soient particuliers ou entreprise/collectivités, bénéficient d’une exemption de diverses taxes sur l’énergie autoconsommée. En outre, depuis le 9 Mai 2017, les acteurs souhaitant investir dans des installations de production d’énergie peuvent par ailleurs bénéficier d’une prime à l’investissement, fonction de la taille de l’installation qu’ils envisagent de mettre en place. Les incitations réglementaires vont donc désormais dans le sens de l’autoconsommation, ce qui n’était pas spécialement le cas jusqu’à maintenant !


L’autoconsommation collective est également favorisée depuis la législation du début d’année. Quels sont les apports d’une telle démarche ?

Depuis le 24 Février 2017, une nouvelle notion est apparue : l’autoconsommation collective. Celle-ci suppose la présence de plusieurs acteurs répartis sur un secteur géographique précis, dont l’échelle est liée à la configuration locale du réseau électrique de distribution *.

Pour chacun des acteurs engagés dans la démarche, il ne s’agit plus de se servir exclusivement en énergie de manière individuelle sur le réseau public général, mais bel et bien de faire partie intégrante d’un système complet de création, de partage, de consommation et de redistribution de l’électricité. On entre donc dans une démarche collective, qui ne peut être que positive dans démarche de développement durable de l’ensemble des acteurs.

Crédits photo


Si les citoyens commencent petit à petit à s’engager dans une autoconsommation responsable, de quelles manières peut-on générer davantage de comportements vertueux de ce type ?

Le rôle d’EDF est d’accompagner chacun de ses clients à chaque étape du développement et de la vie de leur projet d’autoconsommation. L’objectif est de s’engager auprès de tous les clients pour les aider à optimiser et rentabiliser leur consommation énergétique. La promotion de l’autoconsommation est constitué par un appui à la fois théorique et pratique. Cela passe dans un premier temps par du conseil, par du dimensionnement du projet, par l’analyse et l’optimisation des usages électriques puis par l’installation du matériel.

Les entreprises, les collectivités, les particuliers bénéficient d’un accompagnement sur mesure. Une fois l’installation de production d’électricité mise en place, notre gestionnaire connecté d’autoconsommation aide les utilisateurs à gérer au mieux leur consommation, pour tirer tous les bénéfices de l’autoconsommation,. Cet outil leur permet d’analyser les situations pouvant être améliorées au quotidien. Par exemple, le gestionnaire pourra indiquer qu’un équipement, comme le ballon d’eau chaude, consomme plus que de raison et conseillera l’usager sur les solutions les plus adaptées. Depuis Avril 2016, notre filiale EDF ENR Solaire est pleinement engagée dans la démarche et propose notamment son offre « Mon Soleil et Moi » pour accompagne les particuliers dans leurs démarches d’autoconsommation… De quoi rassurer les citoyens qui n’osent pas encore sauter le pas !


L'opération d'autoconsommation est collective lorsque la fourniture d'électricité est effectuée entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs consommateurs finaux liés entre eux au sein d'une personne morale et dont les points de soutirage et d’injection sont situés en aval d’un même poste public de transformation d’électricité de moyenne en basse tension.


Les commentaires sont fermés.