Ça fait l'actu !

L’immobilier participatif s’expérimente au “Parc habité des sècheries”

Billet
LDV Studio Urbain , le 29 janvier 2019
D’après un récent article des Echos, la fascination pour la maison individuelle ne perd pas en ardeur. Et pour preuve, en France, l’étalement urbain consomme l’équivalent d’un département français toutes les décennies. Une expansion urbaine insoutenable qui nécessite de nouvelles solutions. Le « Parc Habité des Sècheries » pourrait bien trouver une réponse à cet enjeu afin de concilier cadre de vie et densité.
Imaginez 9 hectares de verdure et votre logement, au centre de ce vaste cadre paysager… C’est le « Parc Habité des Sècheries » réalisé à Bègles, une banlieue sud de la ville de Bordeaux. Le projet imaginé par Aquitanis compte bien offrir une part de jardin à tous les habitants, sans pour autant ressembler à un quartier pavillonnaire. Entre rêve d’une maison individuelle et réalité d’un seuil de densité à maintenir par des « immeubles maisons », le parc est-il une réponse à ces deux besoins à priori contradictoires et aux attentes des habitants ? Ces derniers ont-ils eu leur mot à dire dans la conception de leur logement et de son environnement ?

Aménagement du Parc des Sécheries et localisation des opérations immobilières des parcelles “Les Carrelets” et “Les Petits Ruisseaux”

Aménagement du Parc des Sècheries et localisation des opérations immobilières des parcelles « Les Carrelets » et « Les Petits Ruisseaux »



Un parc étendu vers les nouveaux logements pour créer un effet jardin

« Conçu il y a plus de 10 ans, le parc prévoyait au départ une cité-jardin de 150 logements logements individuels ». Une conception plus moderne inspirée du modèle utopique de la fin du 19ème siècle, pensé par le britannique Ebenezer Howard, qui s’articule autour de divers enjeux, dont notamment la maîtrise publique du foncier et d’équipements et la présence d’une ceinture agricole avec une densité assez faible du bâti. L’évolution de ce projet a fait apparaître de nouvelles ambitions, valeurs et programmes qui répondent aux ambitions de développement urbain des élus et techniciens de la ville de Bègles, ainsi que de Bordeaux Métropole.

Le succès du premier projet participatif « La Ruche » réalisé par Axanis, coopérative immobilière et filiale de l’OPH de Bordeaux Métropole Aquitanis, en collaboration avec la ville de Bègles, a conduit à renouveler cette coopération sur une opération en accession sociale à la propriété au sein du projet d’aménagement du « Parc Habité des Sècheries ». Le parc, piloté par Aquitanis dans le cadre d’une ZAC propose d’étendre les espaces verts qui constituent le parc arboré de l’hôtel de ville aux parcelles autrefois dévolues aux anciennes Sècheries.

En respectant un cahier des charges précis, les opérateurs immobiliers invités à intervenir au sein de cette ZAC ont ensuite réalisé des constructions qui apparaissent aujourd’hui comme « déposées » au milieu des espaces verts.

C’est dans ce contexte que la coopérative immobilière a réalisé il y a quelques années l’ensemble dénommé « Les Carrelets », 46 logements en accession sociale à la propriété.

Pour concevoir cette opération, les architectes se sont inspirés de l’histoire du lieu, longtemps marqué par la pêche à la morue, activité alors génératrice de prospérité. Par exemple, pour se rapprocher de cet héritage et s’insérer dans l’environnement tout en préservant la biodiversité, les îlots de cette parcelle sont répartis en trois « pontons » pour reprendre l’aménagement des berges. L’aménagement et l’architecture rappellent ainsi “les cabanes de pêcheurs perchées au-dessus de la Garonne”, avec la végétation qui permet une certaine intimité des logements perceptibles entre les branches. De même, au fil du paysage, il est possible de découvrir allées piétonnes, passerelles et escaliers aériens entre les bâtiments.

Au sein de la ZAC, ces derniers mois, la coopérative immobilière s’est lancé un tout autre défi, toujours avec l’appui de la ville de Bègles : la réalisation d’un programme d’Habitat Participatif, « Les Petits Ruisseaux ».

Perspective sur l’insertion du projet “Les Petits Ruisseaux” par le cabinet d’architectes VAZISTAS proposée le 23 mai 2018

Perspective sur l’insertion du projet “Les Petits Ruisseaux” par le cabinet d’architectes VAZISTAS proposée le 23 mai 2018



L’opération immobilière participative, une alternative aux projets immobiliers classiques

Au cœur de la ZAC se distingue donc une initiative novatrice dans le domaine de la programmation immobilière : une partie des logements est dédiée à l’accession sociale à la propriété participative ! Ainsi, est né le projet “Les Petits Ruisseaux”, dans la lignée du projet participatif « la Ruche ». Lancé en février 2016, par une réunion publique, cet ensemble d’habitat participatif a suscité dès le début l’intérêt d’une centaine de personnes.

Réunion publique de lancement du projet participatif, le 2 février 2016

Réunion publique de lancement du projet participatif, le 2 février 2016



Lire la suite de l'article ici.

Source de l'image en couverture : faire-ville.fr

Les commentaires sont fermés.