Ça fait l'actu !

Réussir la transition énergétique passe aussi par le logement social !

Billet
EDF Collectivités , le 29 novembre 2019
Les bailleurs sociaux peuvent aussi contribuer à la transition énergétique. Dans cette optique, EDF Collectivités leur propose un accompagnement sur-mesure pour une rénovation globale et durable de leur parc immobilier.
Depuis le premier choc pétrolier survenu en 1973, les réglementations thermiques se sont succédées en France. Elles fixent aux professionnels de la construction et de la rénovation des obligations quant à la consommation énergétique du bâti. La dernière réglementation en vigueur, la  RT 2012, s’applique ainsi à toutes les constructions neuves (tout en prévoyant quelques dérogations pour les logements collectifs). 

Les exigences thermiques applicables aux bâtiments existants fixent également des niveaux de performance énergétique en cas de rénovation. Pour exemple, le remplacement de fenêtres doit permettre au bâtiment d’atteindre une certaine performance énergétique correspondant à celle obtenue grâce à un double vitrage à isolation renforcée.

C’est dans ce cadre réglementaire que les bailleurs sociaux rénovent leur patrimoine. D’après une étude de la Caisse des dépôts et Consignations datant de 2014, on comptait en France, 4,6 millions de logements sociaux, dont 980 000 logements énergivores. Autrement dit c’est 21% du parc social qui est concerné par un besoin de rénovation, soit 1 logement sur 5. Si la performance énergétique est partie intégrante de la stratégie des bailleurs sociaux, l’ampleur du travail de rénovation mené actuellement, se révèle être pour eux, un chantier gigantesque. Bien que de nombreux logements sociaux furent labellisés ces dernières années, le chemin est encore long pour éviter à la fois surconsommation et gaspillage énergétique.

Dans ce contexte, comment accompagner les bailleurs sociaux pour atteindre leurs objectifs de rénovation et de performance énergétique ? 

Un dispositif complet pour accompagner les bailleurs sociaux dans la rénovation

Pour répondre à ces enjeux, le groupe EDF propose un dispositif complet d’accompagnement des bailleurs sociaux dans leur démarche de rénovation de leur parc d’habitation, à travers notamment, du conseil, de l’innovation, de la finance, de la gestion, de la sensibilisation mais aussi de la pédagogie auprès de leurs locataires. 

Tout d’abord, la stratégie de rénovation doit être globale afin d’atteindre des résultats à la hauteur des enjeux. C’est pourquoi, grâce à des outils de cartographie et de modélisation, EDF propose aux bailleurs sociaux plusieurs scénarios énergétiques  pour chaque parc d’habitation, permettant de mettre en lumière et de développer des solutions innovantes et performantes, qui garantiront une rénovation globale et durable des bâtiments, intégrant notamment des énergies renouvelables et locales

Cet outil de cartographie et de modélisation permet également à EDF de fournir une analyse du parc en identifiant des zones de précarité énergétique potentielle. Analyse qui permet au bailleur d’envisager les meilleures solutions visant à réduire la précarité énergétique, autrement dit “les difficultés à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat”, et prévenir également les ménages qui pourraient y être confrontés. 

Innover pour permettre à l'ensemble du parc immobilier d'être moins énergivore. À ce titre, l'autoconsommation à partir d'énergies renouvelables est un des  moyens d’y parvenir en permettant - au-delà d'une réduction des charges-de rationaliser les dépenses d'énergies provenant du réseau habituel. 

La rénovation des logements collectifs est estimée à plusieurs millions d’euros annuels. C’est pour cette raison que des dispositifs ont été créées afin d’accompagner ces projets de rénovation énergétique : les certificats d’économies d’énergie (CEE). EDF propose aux bailleurs sociaux un accompagnement  pour le montage et la sécurisation de leur dossier de CEE. 

Enfin, pour déployer une offre globale adaptée aux bailleurs et aux occupants de leurs logements, EDF adopte une approche énergétique qui dépasse la seule intervention sur le bâti, autour de la mobilité des occupants et plus spécifiquement de leur usage de la voiture. On peut imaginer par exemple que les voitures puissent être partagées à l’échelle d’un bâtiment ou d’un quartier et leur usage mutualisé, ce qui contribuera à la baisse de l’impact carbone de l’ensemble du quartier.  À ce titre, EDF propose aux bailleurs sociaux des études de faisabilité préalables et la définition de scénarios énergétiques à l’échelle d’un bâtiment ou d’un quartier, en passant par le choix et l’installation de bornes de recharge partagées ou individuelles, jusqu’à leur exploitation commerciale pour répondre au défi de la mobilité durable. 

La transition énergétique du parc social, un enjeu de rénovation et d’accompagnement des occupants 

L’un des défis des bailleurs sociaux est de mener de front la construction de nouveaux logements et la rénovation de leur parc social existant tout en maîtrisant les charges locatives, et en proposant aux habitants des solutions pour réduire leurs consommations d’énergie et ainsi lutter contre la précarité énergétique. La modernisation des outils de gestion et l’accompagnement des habitants constituent les premières réponses pour réaliser une transition énergétique rapide en permettant une meilleure maîtrise des charges de fonctionnement. 

Pour ce faire, EDF propose un accompagnement personnalisé auprès de chaque bailleur, de la gestion quotidienne de son patrimoine à l’amélioration de la vie de ses résidents.   EDF a développé un ensemble de services à destination des bailleurs sociaux : choix d’une offre d’énergie adaptée, simplification de la gestion énergétique du parc immobilier, amélioration de la performance énergétique du parc, la valorisation de leur patrimoine, amélioration du confort des résidents, … 

La réalité des bailleurs sociaux est aussi celle de ses occupants. Dans ce cadre, les bailleurs sensibilisent leurs locataires à la consommation d’énergie, ce qui leur permet d’optimiser leur consommation. Là également, des outils existent pour mener avec les habitants, une véritable transition écologique. À ce titre, EDF réalise une expérimentation d’offre pédagogique - Nostra Domus. Les premières opérations ont été menées avec le bailleur social GRAND LYON Habitat et le Point information médiation multiservices (Pimms) de Lyon Métropole, dans le cadre de la réhabilitation d’une résidence de 36 logements. L’objectif : mesurer l’impact des travaux sur le confort et les factures, et valoriser l’engagement des clients en matière d’efficacité énergétique.

À partir d’une visite d’appartement témoin, des conseils ont été fournis aux locataires quant à leur consommation d’énergie, fonctionnement des radiateurs, … . Parallèlement, une plateforme téléphonique a été mise en place pour que ces derniers puissent se renseigner et obtenir les bonnes astuces dont ils ont besoin quotidiennement pour réduire leur facture énergétique. À la suite de ces étapes, un bilan global de l’accompagnement a été réalisé permettant d’affirmer que les locataires qui furent suivis durant cette période se sont révélés satisfaits de cette expérimentation.

À l'horizon 2050, il s’agira d’avoir supprimé 85% des émissions de gaz à effet de serre produits par les logements du parc social, et pour cela, l'ensemble du parc social devra avoir été mis en conformité avec les normes Bâtiment basse consommation. L’objectif est ambitieux si tous les acteurs concernés adoptent  les méthodes et actions permettant sa réalisation.  

Les commentaires sont fermés.