Le sable, la mer, les vagues et les palmiers : tous ces √©l√©ments assembl√©s composent √† priori le paysage typique et idyllique des vacances qui nous semblent parfois bien lointaines. Nos envies d’√©vasion sont telles que nous n’avons peut-√™tre m√™me jamais chang√© le fond d’√©cran de notre ordinateur d√©fini par d√©faut, parce que ce palmier qui nous nargue plusieurs fois par jour, est notre seul moyen de voyager.

Pourtant, les photos que nous vous proposons dans cette galerie ne sont pas issues du classement ¬ę¬†des plus beaux fonds d’√©cran orn√©s de palmiers ¬ę¬†.
Si ces arbres nous laissent r√™veurs parce qu’ils symbolisent, en effet, les plages de sable fin, la chaleur de la c√īte et les paysages tropicaux, ils sont parfois beaucoup plus proches de nous qu’on ne le pense.

G√©n√©riquement, nous utilisons le terme de palmier pour tout arbre longiligne dont les branches se d√©ploient telle la roue d’un paon et dont le tronc ne semble pas fait de bois, mais plut√īt de lianes. En fait, si dans leur ensemble, la grande famille des Arecaceae est plut√īt preneuse d’une place au soleil, certaines esp√®ces peuvent pousser aussi bien en Europe et m√™me parfois… en montagne !! Tout d√©pend de si vous avez √† faire √† un Calamoideae, un Nypoideae, un Arecoideae, un Coryphoideae ou encore Ceroxyloideae. On vous laisse faire la diff√©rence, parmi la cinquantaine d’esp√®ces existantes.

Beaucoup de villes, qu’on ne conna√ģt pas forc√©ment pour leurs climats cl√©ments, ont toute de m√™me choisi d’orner les espaces publics de ces arbres atypiques. Lyon, Nantes, Strasbourg et parfois m√™me des r√©gions comme la Normandie ou la Bretagne ne se privent pas d’en planter sur leurs c√ītes ou dans leurs jardins botaniques.

Nos fonds d’√©cran et un billet d’avion pour les Maldives ne sont donc plus les seuls moyens pour voyager un peu. Ouvrez les yeux, les palmiers sont partout ! Et leur air d’√©t√© s’accorde parfois parfaitement avec le paysage urbain.