Ça fait l'actu !

Quand le volontariat citoyen aide à la construction de la ville

Brève
La Rédaction , le 14 février 2018
Le service national universel pourrait bien faire son apparition en France, comme une nouvelle forme du service militaire. Obligatoire ? Facultatif ? Les détails sont encore flous. Dans la ville, s'engager volontairement et bénévolement peut représenter un réel levier pour construire durablement la ville de demain. Découvrez ces 7 projets portés bénévolement par des citadins soucieux du bien-être de leur communauté.
- Les boîtes à dons pour favoriser le partage citoyen
Les boîtes à dons fleurissent dans plusieurs villes françaises. Elles permettent aux citoyens volontaires d’échanger différents types d’objets. Partage et solidarité y sont les maîtres-mots !



- Ils plantent une forêt pour le bien commun des habitants
A Évreux en Normandie, les membres d’un collectif ont commencé à planter une forêt nourricière, c'est-à-dire qui qui pourrait à terme nourrir les habitants, mais pas uniquement ! Elle pourrait également être utilisée pour se fournir en bois de chauffage, des fibres, du fourrage...



- Une appli pour dénoncer les actes malveillants
Reporty est une application qui permet aux citoyens qui le désirent de dénoncer les incivilités dont ils sont témoins dans la ville. Une manière donc de suppléer la police de la ville de Nice, de la part des citoyens volontaires.



- un groupe de volontaires niçois pour lutter en faveur du bon voisinage
À Nice encore, un groupe de volontaires issus d'un quartier dit « sensible », lutte en faveur du civisme local, en particulier celui des autres locataires. L’objectif de ces voisins modèles est de sensibiliser les locataires incivilisés pour garantir le « mieux vivre » ensemble.



- La parole est donnée aux angevins pour la construction de leur ville
Si le principe de concertation est légion dans les projets d’aménagement, les habitants d’Angers pourront davantage s’exprimer via différentes initiatives mises au point par la municipalité, comme la plateforme ecrivons.angers.fr, ou encore le « comptoir citoyen ». Ce dernier permet par exemple aux volontaires d’accompagner socialement les personnes les plus démunies de la ville.



- des professionnels de l’aménagement se mettent au service de leur communauté
Retrouvez tous les détails dans cet article !



- ma ville je t’aide : un outil numérique pour rassembler les citoyens engagés
Retrouvez tous les détails dans cet autre article !

Vous aimerez aussi ...

_ Portrait

Inauguré le 31 janvier 1977, le centre national d'art et de culture Georges-Pompidou n’a pas manqué de faire polémique pour son modernisme apparent, son aspect industriel et ses couleurs criardes.

_ Brève

Dans le bourg d’Ichikawamisato, le délitement des liens sociaux est un enjeu commun à de nombreuses villes de banlieues japonaises. Pour y faire face, un coiffeur local a fait appel à un architecte dans le but de créer une extension ouverte et propice à la rencontre pour sa boutique !

_ Brève

Cette année 2018 a été riche en évènements auxquels nous avons participé. Voici une petite selection d'articles issus de nos rencontres et découvertes lors de ces moments marquants !

0 Commentaires

  1. […] la ville de demain  (j’aime les boites à dons !) Titre de l’article : – Quand le volontariat citoyen aide à la construction de la ville « Le service national universel pourrait bien faire son apparition en France, comme une nouvelle […]

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image