Ça fait l'actu !

6000 ans d’urbanisation en une carte, c’est ici !

Brève
La Rédaction , le 10 mai 2017
A l’échelle mondiale, les premiers mouvements d’urbanisation aigus apparaissent en lien avec l’essor de l’industrie. Si en 1900 seul 10% de la population mondiale vit en ville, ajourd’hui, nous sommes 54%. Si cette évolution est déjà impressionnante, l’urbanisation n’en est qu’à ses débuts. En effet, selon les prévisions, nous serons 75% en 2030. Pour nous rendre compte de l’ampleur du phénomène, Metroscom nous propose une cartographie interactive de l’apparition des villes depuis 3.700 avant JC et l’an 2000.


La carte s’intitule L’histoire de l’urbanisation. A partir d’une étude parue en 2016 relative à la spatialisation de l’urbanisation depuis 6000 ans, Metroscom a réalisé l’évolution de l’urbanisation mondiale.
Nous constatons alors que la vie urbaine prend racine en Mésopotamie à partir de 3.700 avant J.C., avec l’apparition de Eridu et Uruk, situées en Irak actuelle et de Larak en Iran. Ces premiers berceaux suggèrent le déplacement des premières population, ou plutôt leurs premières sédentarisations. Nous nous rendons ensuite compte de l’ampleur du phénomène d’urbanisation que nous vivons actuellement. Un document surprenant qui nous fait voyager à travers le temps et l'espace !

Vous aimerez aussi ...

_ Débat

En France, suite à l’agression croissante de personnels de surveillance dans les prisons, un grand mouvement national a pris forme au sein des centres pénitentiaires français. Parmi ceux-ci, un grand nombre ont subi des blocages de la part des surveillants, notamment à Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais, où la mobilisation s’est initiée suite à une agression sur un surveillant provoquée par un détenu islamiste.

_ Brève

Çà y est, la décision a enfin été prise ce mercredi 17 Janvier, après plus d’un demi-siècle d’indécision. À l’issue du conseil des ministres orchestré par Edouard Philippe et rythmé par le débat concernant la construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes (NDDL) près de Nantes, la décision d’abandon du projet est finalement tombée en fin de matinée. L’intervention du Premier Ministre vient donc clôturer un débat qui anime vivement les foules depuis plus de 50 ans, et en particulier depuis 2008, lorsque le projet a été reconnu d’utilité publique.

_ Brève

Elisabeth Borne, Ministre des Transports, a annoncé dans la journée d’hier vouloir faciliter l’implantation de péages urbains aux limites de nos villes françaises. S’il est déjà possible pour les collectivités de plus de 300 000 habitants d’expérimenter pendant 3 ans le concept grâce à un amendement datant de 2013, l’annonce évoquée hier semble être un premier pas vers une véritable concrétisation de la volonté de s’éloigner de l’utilisation de la voiture personnelle dans les centre-villes.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image