Ça fait l'actu !

À la recherche d’une architecture divine

Brève
La Rédaction , le 19 octobre 2017
D’après un nouveau rapport, les enfants français seraient plus mauvais que la moyenne européenne en mathématiques. Mauvaises méthodes d’éducation pour certains, manque d’investissement pour d’autres, les raisons sont encore largement débattues. Mais si un objet mathématique continue pourtant de fasciner les peuples, on peut penser au mystérieux « nombre d’or ». Utilisé par les plus grands savants au fil des siècles, il a également une place très importante dans le domaine de l’architecture.
Il correspond à un rapport mathématique définit durant l’Antiquité, une proportion que l’on retrouve sur certains éléments de la nature, comme dans la forme de certains coquillages par exemple.

S’il apparaît pour certains que le nombre d’or soit le terme mathématique d’une esthétique universelle, voire divine, il apparaît pour d’autres comme la proportion qui régit la nature, et dont le corps humain en serait une preuve. L’architecte de l’Antiquité Vitruve a d’ailleurs exposé dans son De architectura sa vision d’une morphologie humaine « idéale ».

Les nombreux travaux et théories orbitant autour du nombre d’or et de sa représentation supposée divine ont ainsi poussé bon nombre architectes à exploiter sa force symbolique pour concevoir leurs œuvres. Parmi eux, Le Corbusier est certainement l’architecte le plus représentatif du siècle passé. Selon son « Modulor », il estime que les mesures architecturales doivent être effectuées selon des proportions adaptées au corps humain. Ainsi, la hauteur de plafond devra par exemple correspondre à 226cm…

Quoi qu’il en soit, la recherche des proportions idéales d’un projet architectural correspond en général à la vision de l’architecte. Si les mathématiques ont en effet une grande importance dans le domaine de l’architecture, ils ne doivent pas être occulter l’objectif principal : se sentir bien dans le bâtiment. Alors si les notes en mathématiques de vos enfants ne sont pas terribles, rien ne les empêche de devenir les architectes de demain !


Les proportions humaines "idéales" selon Vitruve, illustrées par Leonard de Vinci

La Cité Radieuse de Le Corbusier, qui respecte les dimensions du nombre d'or

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image