Ça fait l'actu !

Bruxelles : fini la benne, bonjour la récup’ !

Brève
La Rédaction , le 15 juillet 2019
Tout le monde, ou presque, sait où se dirigent et finissent nos équipements usés : à la benne ! Seulement voilà, peut-on essayer de leur donner une deuxième vie grâce à une récupération éco-responsable ?
À Bruxelles, dans le Boulevard Albert-II, l’entreprise Rotor Deconstruction redonne une nouvelle vie aux matériaux et aux équipements usés. Lavabos, cache-radiateurs ou encore sanitaires, un grand nombre d’entre-eux sont “mis à la rue” lors des démolitions de certains building. Ainsi, née en 2014 de l’initiative de trois amis belges férus d’architecture et d’économie circulaire, cette entreprise propose un concept en plein essor : récupérer les éléments de construction et opérer à un démontage de ceux-ci pour une revente future. Portes, luminaires, carrelage, mobilier… Tout y passe !

Crédit photo Boulevard Albert-II par ©Romaine via Wikipédia



Par cette action de récupération, les activités de cette entreprise permettent d’éviter la production de plusieurs centaines de tonnes de déchets ! Ces activités préservent aussi des composants ayant une valeur culturelle ; les matériaux et autres équipements font parti du patrimoine bâti. En effet, beaucoup proviennent d’anciens bâtiments emblématiques de Bruxelles et du XXème siècle, comme le World Trade Center, actuellement en cours de démolition.

En redonnant un second souffle à ces “déchets” trop souvent laissés à l’abandon sur la chaussée, ou en décharge, l’entreprise belge assure une double mission en permettant une valorisation du bâti existant ! Cette initiative innovante s’est d’ailleurs vue récompensée et a reçue en 2016 le prix Henry Van de Velde dans la catégorie “entreprises”. 

Photo de couverture ©CopleyNathan via Pixabay





Vous aimerez aussi ...

_ Brève

D'ici 2030, Milan plantera 3 fois plus d’arbres qu'elle ne compte d’habitants. Oui, vous avez bien entendu, c’est le pari fou que s’est donnée la ville italienne pour les 10 prochaines années !

_ Brève

Les trajets domicile-travail, ce que les spécialistes appellent les déplacements pendulaires, font l’objet de nombreuses études sur les populations et territoires. Cela peut concerner le temps du trajet, le moyen de transport utilisé ou encore des analyses plus poussées sur la division spatiale des activités. Deux chercheurs australiens, Liang Ma de l’Institut Royal de Technologie de Melbourne, et Runing Ye de l’Université de Melbourne, ont observé les divers impacts de ces déplacements sur notre professionnalisme.

_ Brève

Sous les regards curieux des passants, une structure à la forme étonnante se dresse en plein Paris. Installation artistique ? Théâtre de rue ? Exposition ? Concert ? Son aspect questionne et intrigue… Et si vous y entriez pour découvrir ce que cache la coquille de cet escargot urbain ?

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image