Ça fait l'actu !

Un jardin aĂ©rien pour le bien-ĂȘtre des salariĂ©s japonais

BrĂšve
La RĂ©daction , le 23 mai 2019
Alors que l’espace de travail occupe une place prĂ©pondĂ©rante au Japon, l’agence de design Nendo dĂ©cide de revoir son architecture pour amĂ©liorer les conditions de travail des Japonais. DĂ©couvrez un immeuble de bureau qui respire la sĂ©rĂ©nitĂ© !
Un jardin aĂ©rien, faisant office de terrasse, s’est Ă©rigĂ© en toiture d’un immeuble de bureau japonais du quartier Kojimachi, dans le centre de Tokyo au Japon. Ce micro poumon urbain, projet de l’agence de design Nendo, dĂ©gage une ambiance sereine de l’extĂ©rieur et s’étend sur les trois derniers Ă©tages de l’immeuble Yokohama Ekimae.

Les jardins de la kojimachi terrasse sur les trois derniers étages ©Nendo Design-Takumi Ota Photography



Mais ce n’est pas le seul atout de l’architecture de la Kojimachi Terrace. BĂątiment composĂ© de six balcons parsemĂ©s entre le 1er et le 11Ăšme Ă©tage, l’agence de design fait ressortir la structure en grille de bois qui recouvre la façade extĂ©rieure des bureaux. Ces mini-terasses illuminent l’édifice telle une grille numĂ©rique Ă  la nuit tombĂ©e, rĂ©vĂ©lant les amĂ©nagements intĂ©rieurs : palissades de couleur bronze et plantes intĂ©rieures variĂ©es.

Le design intĂ©rieur s’est en effet dotĂ© d’un amĂ©nagement propice au bien-ĂȘtre des salariĂ©s. Pour cela, la luminositĂ© intĂ©rieure est redirigĂ©e vers le sol et le plafond, pour donner une sensation de profondeur. Les matĂ©riaux sont en pierre brute et en acier inoxydable de couleur bronze, le sol et le plafond ont Ă©tĂ© eux posĂ© Ă  la main pour crĂ©er une texture irrĂ©guliĂšre rappelant l’intelligence de la nature. MĂȘme le mobilier des bureaux comme les bancs, les tapis ou les logos des entreprises rĂ©alisĂ©s en motifs tissĂ©s, forment un tout harmonieux avec cette architecture minimaliste et zen.

Les jardins de la kojimachi terrasse  ©Nendo Design-Takumi Ota Photography



Pour favoriser le bien-ĂȘtre des salariĂ©s, de larges fenĂȘtres en verre permettent de faire circuler l’air naturel Ă  l’intĂ©rieur. Entre deux façades de fenĂȘtres, ces jardins se prĂ©sentent comme des espaces de quiĂ©tude protĂ©gĂ©s des activitĂ©s tumultueuses de la ville et de l’entreprise. En effet, ces terasses, dotĂ©es de fenĂȘtres et de portes qui se referment, impliquent un usage de quiĂ©tude. Elles ont Ă©tĂ© ainsi pensĂ©es pour plusieurs fonctions, pour des rĂ©unions, des Ă©changes tĂ©lĂ©phoniques ou des pauses rĂ©gĂ©nĂ©ratrices. À l’image de la philosophie japonaise, ces espaces incitent Ă  la retraite le temps d’une pause cafĂ©.

Les jardins de la kojimachi terrasse depuis l’intĂ©rieur d’un bureau ©Nendo Design-Takumi Ota Photography



Cette architecture s’inspire de la vision de l’agence Nendo qui veut redonner aux gens des “small moments” (petits moments). PrĂŽnant les bonheurs simples de la vie, l’agence veut faire en sorte que les usagers bĂ©nĂ©ficiants de leur design prennent pleinement conscience de ces courts moments pour les garder Ă  l’esprit le reste de leur journĂ©e. Quoi de plus logique dans un immeuble d’entreprises que d’intĂ©grer des terrasses pour des instants de pause, et ainsi rendre aux salariĂ©s ces moments qui se perdent dans le dĂ©dale de leurs tĂąches Ă  accomplir.

©Nendo Design-Takumi Ota Photography



Ces amĂ©nagements singuliers offrent des poches d’air qui connectent le personnel Ă  l’extĂ©rieur, tout en valorisant le pouvoir de la nature et en amĂ©liorant donc les conditions de travail. Si ces espaces ont Ă©tĂ© pensĂ©s pour apporter un meilleur cadre de vie au travail en permettant aux employĂ©s de s’extirper de leurs bureaux, sont-ils suffisants face au rythme et Ă  la productivitĂ© effrĂ©nĂ©e demandĂ©s aux salariĂ©s japonais ? Le cadre de vie seul suffit-il Ă  assurer le bien-ĂȘtre des employĂ©s, et l’architecture dans son ensemble, celle des citadins ? De plus, dans un monde oĂč les tours de bureaux, images des quartiers d’affaires des grandes villes, restreignent souvent les usages, la question du bien-ĂȘtre au travail se pose. Ces espaces amĂ©nagĂ©s d’entre-deux sont une solution pour proposer un environnement qui invite un peu plus les usagers Ă  prendre leur temps...  

©Nendo Design-Takumi Ota Photography



©Nendo Design-Takumi Ota Photography





Vous aimerez aussi ...

_ DĂ©bat

Alors que le 15 avril 2019 Notre Dame de Paris prenait feu, face Ă  sa destruction, une interrogation commune : serions-nous encore capables de la reconstruire, et plus gĂ©nĂ©ralement, pouvons-nous toujours crĂ©er des Ă©difices d’une telle beautĂ© ?

_ RĂ©cit

Le 11 avril dernier, nous avons eu la chance de visiter l’exposition “Paysages d’architecture, une promenade Ă  Issy par Raymond Depardon” au MusĂ©e Français de la Carte Ă  Jouer Ă  Issy-les-Moulineaux. De quoi (re)dĂ©couvrir l’architecture contemporaine de la ville dans un musĂ©e remarquable.

_ BrĂšve

VĂ©ritable icĂŽne de la ville, du haut de 90 mĂštres, la tour Perret est le premier ouvrage en bĂ©ton armĂ© construit au monde. InaugurĂ© en 1925 pour l’exposition internationale de la houille blanche et du tourisme, l’édifice s’est peu Ă  peu dĂ©gradĂ©. AprĂšs de longues annĂ©es de mobilisations et de rĂ©flexions, sa restauration a enfin Ă©tĂ© actĂ©e, et la tour devrait accueillir Ă  nouveau les curieux dĂšs 2022.

0 Commentaires

  1. […] Un jardin aĂ©rien pour le bien-ĂȘtre des salariĂ©s japonais […]

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image