Ça fait l'actu !

L’hyperloop entre New-York et Washington bientôt une réalité !

Brève
La Rédaction , le 26 juillet 2017
Le projet permettrait quand même de gagner 3h30 de trajet entre les deux villes !

C'est sur Twitter que la nouvelle est tombée ! Le chef d'entreprise Elon Musk, d'origine sud-africaine et naturalisé américain, nous apprend une information qui risque de changer bon nombre de choses dans les années à venir. Le cofondateur de Paypal est à l'origine d'un nouveau mode de transport, l'hyperl∞p (orthographié aussi hyperloop) qui risque de faire parler de lui. C'est d'ailleurs ce que nous avions fait l'an dernier dans un article ! Pour rappel, son fonctionnement repose sur des capsules à coussins d'air capables de se déplacer à 1.126 kilomètres par heure, un rien de moins que la vitesse du son (de 1.235 km/h).

Ainsi, nous apprenons qu'Elon Musk vient de recevoir l'approbation verbale pour construire cette autoroute souterraine entre New-York et Washington D.C. Ce projet comporterait au moins une douzaine d'entrée dans chacune des villes ! Alors qu'il faut aujourd'hui quatre heures de voiture pour joindre les deux villes, l'hyperloop relierait les deux centre-villes en seulement... 30 minutes !

Bien entendu, ce n'est qu'un accord verbal et, comme l'ajoute Elon Musk, "il reste du travail à faire pour obtenir l'approbation officielle". Le projet devrait être construit par The Boring Company en même temps que celui de Los Angeles ! On a hâte d'en savoir plus !












Crédit photo couverture : The Independant

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Depuis plus de 10 années, le quartier revitalisé de l’Île de Nantes accueille un ensemble de créatures toutes plus folles les unes que les autres, dans un cocktail de technologie et de vie animale. Parmi celles-ci Le Grand Éléphant des Machines accueille plus de 650 000 visiteurs par an et est devenu un véritable symbole attractif de la redynamisation de l’ancien secteur industrialo-portuaire, mais est sur le point de se reposer quelques mois…

_ Brève

Après avoir déjà imposé un péage urbain en 2003, la capitale britannique a initié ce lundi 23 Octobre une nouvelle taxe destinée aux utilisateurs de véhicules dont les émissions seraient trop élevées. En particulier, les véhicules construits avant 2006 sont concernés, ainsi que ceux roulant au diesel. Cette mesure déjà évoquée en début d’année par le premier ministre Sadiq Khan s’insère dans un cadre de protection de la santé des utilisateurs du centre-ville londonien.

_ Brève

Déjà présentés lors de la COP21 en 2015 avant d’être implantés en Israël et aux États-Unis, les arbres multifonctions (ou eTree) ont fait leur première apparition en France en Mai 2017 à Nevers. Avec sa récente implantation à Marrakech, un an après la COP22 accueillie par la capitale marocaine, le phénomène démontre une tendance à la fois symbolique et surtout urbainement novatrice.

1 Commentaire

  1. Il y a quelques années, un projet un peu silimaire avait émergée en Suisse, développé entre autre par l’Ecole polytechnique de Lausanne. Il a depuis été abandonné.

    http://rostigraben.ch/le-projet-du-siecle-swissmetro-une-utopie-qui-pourrait-devenir-realite/

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image