L’Indian Railways, l’entreprise publique qui exploite le rĂ©seau ferroviaire d’Inde, a pris l’initiative d’installer des panneaux solaires sur 250 de ses trains, afin de respecter les normes gouvernementales en vigueur et de rĂ©duire drastiquement les coĂ»ts du carburant ainsi que les Ă©missions polluantes. L’installation n’a pas encore commencĂ© mais l’entreprise a dĂ©jĂ  rĂ©ussi Ă  mobiliser la somme nĂ©cessaire Ă  l’installation des systĂšmes qui seront utilisĂ©s pour les lumiĂšres et la climatisation. InstallĂ©e sur six trains pour une pĂ©riode d’essai de deux mois avant de la dĂ©ployer Ă  l’ensemble du rĂ©seau, cette initiative devrait relancer le pays dans sa course à l’Ă©cologie.

Ce n’est pas la seule initiative que le gouvernement tente de mettre en place pour rĂ©duire la pollution qui gangrĂšne le pays. Plus tĂŽt cette annĂ©e, le ministre indien des Finances, Arun Jaitley, a annoncĂ© que « 7 000 gares ferroviaires Ă  travers le pays seront alimentĂ©es par l’Ă©nergie solaire pour mettre en Ɠuvre 1 000 mĂ©gawatts de capacitĂ© d’Ă©nergie solaire ». 300 stations ont dĂ©jĂ  fait l’objet d’installation de panneaux solaires sur leurs toits. Ce nombre devrait passer Ă  2000 dans les annĂ©es Ă  venir.

Selon une Ă©tude menĂ©e par le Programme des Nations Unies pour le DĂ©veloppement, 25% des besoins Ă©nergĂ©tiques des chemins de fers indiens pourraient ĂȘtre comblĂ©s par cette installation d’ici 2025. En raison de la baisse des prix de l’Ă©nergie solaire au cours des derniers mois, l’Inde a annulĂ© les plans visant Ă  construire prĂšs de 14 gigawatts de centrales au charbon. Les experts s’attendent Ă  un changement profond des marchĂ©s mondiaux de l’Ă©nergie.

Photo de couverture via Pexels