Ça fait l'actu !

Lyon – La déchetterie fluviale de la métropole récompensée !

Brève
La Rédaction , le 18 mai 2018
Le journal Le Monde a décerné jeudi 17 Mai un ensemble de récompenses à 7 projets innovants dans le cadre d'un concours dont la thématique était « Les villes intelligentes réduiront-elles les inégalités ? ». Sur 200 candidatures et devant les 300 personnes présentes ce jour-là à Lyon, la déchetterie fluviale développée par la métropole lyonnaise a été récompensée dans la catégorie « innovation urbaine ».
Il faut dire qu’il ne s’agit pas d’une déchetterie comme les autres ! La troisième édition du Forum « Smart Cities » l’a bien mis en avant avec cette récompense tout à fait bienvenue pour la métropole qui accueillait l’événement. Le projet qui a été récompensé a été nommé River’Tri. Il s’agit d’une grande barge de plus de 60 mètres de long installée sur la Saône au centre de la ville. Sur cette barge, cinq bennes dont la contenance atteint les 20 mètres cubes, réceptionnent les différents types de déchets, comme le bois, les métaux, le textile… Seuls les gravats et les déchets verts n’y sont pas autorisés. Cette déchetterie un peu particulière a pour objectif de limiter le dépôt sauvage, qui s’élève tout de même à environ 15 000 tonnes chaque année ! Ce n’est pas rien face aux 130 000 tonnes recensées au total dans les déchetteries de la Métropole. Avec une présence en plein centre de ville, c’est un accès facilité aux lieux de recyclage qui est proposé aux habitants. En bref River’Tri, première déchetterie fluviale du continent, c’est aussi la promesse d’une ville plus propre et d’une prise de conscience de l’importance de la gestion des déchets !      

A lire aussi : La Suède se fait payer pour importer des déchets !

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Sous les regards curieux des passants, une structure à la forme étonnante se dresse en plein Paris. Installation artistique ? Théâtre de rue ? Exposition ? Concert ? Son aspect questionne et intrigue… Et si vous y entriez pour découvrir ce que cache la coquille de cet escargot urbain ?

_ Débat

Dans un rapport sur la question de biodiversité publié le 6 mai dernier, 150 experts de l’ONU sonnent l’alarme : environ un million d’espèces végétales et animales sont menacées d’extinction. Dans un monde où la part d’espaces urbanisés croît chaque année, est-ce que la ville peut se mettre au service de la protection de celles-ci et favoriser la biodiversité urbaine ?

_ Brève

Souvent considérée comme nuisible, avec ses moustiques, ses rats et ses blattes, la biodiversité en ville n’a pas toujours une bonne image. Pourtant, bien au delà de son aspect attirant, à l’image des parcs et jardins, la biodiversité possède un rôle fonctionnel incontournable où chaque espèce à sa place.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image