Ça fait l'actu !

Lyon expérimente la piétonnisation de son centre-ville

Brève
La Rédaction , le 14 juin 2019
Le président de la métropole lyonnaise, David Kimelfeld, vient d’annoncer la mise en place d’une expérimentation de piétonnisation du centre-ville. De bons augures pour une future ville apaisée.
Ne pas croiser de voiture de la place Bellecour à la place des Terreaux, un doux rêve ? Plus pour longtemps ! En effet, une expérimentation va être mise en place à partir du 21 septembre 2019, pour tendre à plus long terme à la piétonnisation du centre ville de Lyon.

Un premier temps d’expérimentation à partir de septembre 2019
L’opération se déroulera en deux temps. A partir du 9 juillet, une première phase de concertation publique va être mise en place avec différents acteurs du centre-ville lyonnais : commerçants, élus, usagers, la Sytral (gestionnaire des transports en commun de la ville), l’office de tourisme et habitants. C’est à partir du 21 septembre 2019, et ce pendant 6 mois, qu’il sera désormais impossible de rouler en voiture dans un périmètre restreint le temps d’un samedi par mois. Seuls les autobus seront autorisés à circuler dans la zone. Les modes de déplacements piétons et doux seront donc à privilégier. La Métropole a d’ailleurs annoncé qu’elle mettrait à disposition de nouveaux abris à vélos pour faciliter leur accrochage. Un service de navette automatique électrique, comme celui déjà en test dans le quartier de la Confluence, sera également mis en service. Enfin, un effort sur la végétalisation et l’installation de mobiliers urbains sera réalisé dans les rues désormais sans véhicules.



Le but de l’ensemble de ces dispositifs : rendre la rue aux piétons et aux mobilités douces pour améliorer leur sécurité et la qualité de l’air en ville.  

Vers une métropole apaisée
L’expérimentation initiée aura pour but, à plus long terme, de pérenniser la piétonnisation d’une zone du centre-ville lyonnais. À plus large échelle, les villes de l'agglomération volontaires seront également accompagnées pour proposer elles aussi des zones piétonnes et la limitation de certaines voies de circulation à 30 km/h.  

Un défi lancé pour la ville de Lyon qui semble aller dans une volonté générale des villes de repenser la place des voitures dans leurs espaces publics. Plusieurs villes européennes se sont d’ailleurs déjà lancée dans ces processus de piétonnisation : en Espagne la ville de Ponteverda, depuis 1999, a quasiment réussi à enlever les voitures de ses rues, ou encore Bruxelles ou Copenhague qui possèdent de vastes zones piétonnes ! À l’heure où les ressources fossiles s’épuisent à grand pas et où les enjeux écologiques sont de plus en plus urgents, il est désormais temps de réfléchir à des solutions visant à faire de nos villes, des lieux de vie respirables, vivants et sans voiture !  

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image