Ça fait l'actu !

Le design, un processus de conception urbaine !

Billet
Atelier Rusch , le 02 mai 2018
Alors qu’il est identifié comme une pratique à but principalement esthétique, l’ampleur du design reste méconnue. Au croisement de nombreux enjeux, notamment techniques, artistiques et sociétaux, le design a toujours existé mais s’est construit en discipline à partir de la révolution industrielle. D'ailleurs, il est souvent, à tort, seulement associé au design industriel.
Or, dans les années 20, l'école expérimentale du Bauhaus a fait émerger une pensée dite aujourd’hui “design” en confrontant les arts traditionnels (danse, peinture, etc.) à l’artisanat (métal, bois, textile, etc.). Une approche qui a profondément influencé le design industriel, mais aussi l’architecture moderne, en intégrant une démarche de conception qui intègre les usages. D’ailleurs, cela a contribué à faire évoluer le métier d'architecte vers celui de designer !

Le design s’applique aujourd'hui dans des domaines variés : design social, design de services, design global, ... En France, le design était déjà très présent dans la conception urbaine, mais principalement par le prisme du mobilier urbain. Depuis quelques années, grâce à l’innovation sociale inspirée des pays nordiques, le design est venu s'imprégner dans le paysage urbain pour donner un sens plus humain aux services et aux mobiliers, mais aussi repenser les relations entre politiques publiques et citoyens, pour davantage de co-conception et de liens entre des parties prenantes.

Mais à quoi le design sert-il concrètement ?

Le design, c’est d’abord concevoir des produits, des services, des systèmes et des espaces, mais cela peut aussi améliorer l’existant (outil ou service) dans le but de rendre son usage le plus simple possible. Dans les deux cas, l’objectif est donc de résoudre des problèmes en apportant des solutions nouvelles et innovantes pour répondre aux besoins précis des usagers !

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.