Ça fait l'actu !

Lyon Confluence, l’expérimentation au service de la ville durable 1/2

Billet
LDV Studio Urbain , le 29 novembre 2017
En avril dernier, pour la deuxième édition des Prix « Le Monde » Smart Cities, le journal Le Monde récompensait sept projets européens dans les domaines de l’innovation, de l’énergie, de l’habitat, de la mobilité, de la participation citoyenne et de l’action culturelle. Parmi les lauréats, Lyon Confluence remportait le Prix de l’innovation urbaine, notamment pour la mise en place progressive d’une plateforme numérique de services dédiés aux habitants. Fonctionnant principalement grâce à l’analyse de données, le programme autrefois intitulé Living Lab et depuis Eureka Confluence est une véritable expérimentation urbaine sur un territoire à grande échelle, au profit des villes durables. Nous avons rencontré Maxime Valentin, Responsable Innovation et Développement Durable à la SPL Confluence, pour en savoir un peu plus sur les process innovants mis en œuvre dans le cadre de ce projet urbain remarquable, auquel participe Bouygues Immobilier.Réouvrir la ville jusqu’à la Confluence
Réouvrir la ville jusqu’à la Confluence

Situé au sud de la Presqu’île lyonnaise, le quartier Confluence a longtemps été consacré à l’industrie et aux transports. Il est d’abord et avant tout, la continuité du centre-ville lyonnais. Selon les souhaits de l’ingénieur Michel-Antoine Perrache, la cité lyonnaise devait en effet s’étendre le plus au sud pour prendre fin au confluent du Rhône et de la Saône. Et c’est notamment grâce à l’achèvement de la construction de la gare du quartier Perrache en 1857 que la Confluence devient un quartier majeur de celle que l’on surnomme encore aujourd’hui la capitale des Gaules.

Structurée autour des activités portuaires et industrielles, le quartier a longtemps été synonyme d’attractivité économique. Et pourtant, la désindustrialisation de masse aura eu raison des rêves de Michel-Antoine Perrache, puisque dans la seconde moitié du XXe siècle, les friches industrielles se multiplient dans le quartier. Si bien que la gare de Perrache devient alors un pôle à part entière sans pour autant ouvrir ses portes sur un quartier aussi attractif qu’auparavant.



Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.