Ça fait l'actu !

Tour du monde des villes fantômes

Architecture

La Rédaction , le 22 novembre 2019

Tour du monde des villes fantômes


Découvrez ce tour du monde des villes fantômes, où tout a été abandonné, où la nature à repris ses droits et où il y règne un calme très étrange.


Des Etats-Unis au Japon en passant par la France, embarquez pour un tour du monde des villes fantômes.

Kolmanskop en Namibie

Situé dans le désert du Namib, ce village fut construit par les colons allemands en 1908 et connu une période de prospérité grâce à l'exploitation du diamant. Depuis les années 1960, plus aucune personne n'habite ces petites maisons en pierre, qui sont aujourd'hui envahies par le sable du désert.

Crédit photo ©SkyPixels via Wikipédia 

Crédit photo ©Joachim Huber via Flickr 

Crédit photo ©calliopejen1 via Wikipédia

Crédit photo ©Tee La Rosa via Flickr

Bodie aux Etats-Unis

En 1880, Bodie était la deuxième ville la plus peuplée de Californie. Elle a notamment connu une rapide croissance suite à la découverte d'or et s'est rapidement transformée en une vaste ville minière. Suite à plusieurs incendies qui ont détruit la majorité du bâti, dont le centre-ville, Bodie est aujourd'hui devenue une ville fantôme, bien qu'elle attire quelques visiteurs chaque année.

Crédit photo ©PDPhoto.org via Wikipedia

Crédit photo ©ArtTower via Pixabay 

Crédit photo ©PDPhotos via Pixabay 

Hashima au Japon 

Hashima est une petite île japonaise complètement abandonnée. Dans les années 1960, elle est pourtant l'un des territoires les plus densément peuplés au monde. De plus, la découverte d'un gisement de houille en 1887 permet de développer une activité économique porteuse pour l'époque. Cependant la baisse de l'activité minière et la multiplication d'intempéries entraînent le délabrement des bâtiments et le départ des habitants. L'île est complètement désertée et reste d'ailleurs interdite d'accès de 1974 à 2009.

Crédit photo ©kntrty via flickr Crédit photo ©Pxhere

Sanzhi Pod City à Taïwan

Située sur la côte Nord de Taïwan tout près de la capitale Taipei, la ville de Sanzhi fut construite dans les années 1970 pour proposer aux officiers de l'armée américaine envoyés en Asie de l'Est un immense village vacance. Seulement deux ans à peine après le début des travaux, les propriétaires du terrain ont soudainement décidé d'abandonner le projet, laissant de nombreux bâtiments futuristes complètement vides. Certains ont alors lancé des rumeurs et pensé que le site était maudit et hanté... Les logements ont depuis été démolis et remplacés par un complexe hôtelier 5 étoiles comprenant un grand parc aquatique.

Crédit photo ©Pbdragonwang via Wikipédia

Crédit photo ©Pbdragonwang via Wikipédia

Oradour-sur-Glane en France

Tout près de Limoges, le village d'Oradour-sur-Garde est tristement connu pour le massacre de sa population en 1944. C'est le plus grand massacre de civils commis en France par les armées allemandes, c'est pourquoi les ruines du village ont été conservées, afin de témoigner de l'horreur de la guerre et de préserver un lieu de mémoire.

Crédit photo ©Dennis Nilsson via Wikipédia  Crédit photo ©Davdavlhu via Wikipédia

Craco en Italie

Craco est une petite commune italienne, inhabitée depuis 1975. Occupée par des religieux, puis par les brigands de Carmine Crocco, elle fut abandonnée suite à une série d'éboulements qui provoquèrent l'écroulement de nombreuses maisons. Les habitants ont alors investi le bas de la colline Craco Novo, le sommet faisant partie des sites à sauvegarder par le Fonds Mondial pour les Monuments.

Crédit photo ©Martin de Lusenet via Flickr

Crédit photo ©Pil56 via Wikipédia

Varosha à Chypre

Ancienne station balnéaire, Varosha fut investie par l'armée turque en 1974, et abandonnée par tous ses habitants et visiteurs. Elle est cependant un exemple intéressant d'un lieu sur lequel la nature a repris sa place sur celle de l'homme. En effet, divers végétaux, et surtout un écosystème d'animaux sont aujourd'hui les heureux habitants de la ville fantôme.

Crédit photo © Yoda1893 via Wikipédia

Pripiat en Ukraine

Fondée en 1970, Pripiat se situe à 3 kilomètres à peine de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Après la catastrophe de 1986, la ville fait partie des territoires touchés par la zone d'exclusion de 30 kilomètres, et se vide complètement de ses habitants. Elle est encore aujourd'hui déserte et bien qu'elle ne soit toujours pas sans danger, elle est accessible aux touristes.

Crédit photo ©Jorge Franganillo via Wikipédia

Crédit photo ©Jorge Franganillo via Flickr

Crédit photo ©Jennifer Boyer via Flickr 

Agdam en Azerbaïdjan

Agdam est une ville fantôme lourdement impactée par la guerre. Entourée de montagnes et anciennement qualifiée de "cité blanche" pour la couleur de ses bâtiments, la ville fut prise en 1993 par les forces armées de la république du Haut-Karabagh, bombardée et laissée en ruine. Surnommée l'Hiroshima du Caucase, la ville est aujourd'hui recouverte d'un végétation sauvage, dans laquelle quelques statues érodées peuvent encore être vues.

Crédit photo ©Joaoleitao via Wikipédia

Crédit photo ©KennyOMG via Wikipédia 

Skrunda-1 en Lettonie

Skrunda-1 est initialement créée pour des usages militaires. C'était une ville secrète, dans laquelle était logé le personnel d'une base radar soviétique. La fin de l'ère soviétique et l'indépendance de la Lettonie ont entraîné l'abandon complet du territoire, qui est aujourd'hui accessible aux visiteurs curieux de découvrir le passé de cette mystérieuse ville.

Crédit photo ©BirdsEyeLV via Wikipédia 

Crédit photo ©Laima Gūtmane via Wikipédia 

Crédit photo ©Laima Gūtmane via Wikipédia

Pyramiden en Norvège

Notre dernière ville fantôme est un ancien campement soviétique, situé sur l'île de Spitzberg. En 1926, la Russie achète ce territoire et développe notamment quelques aménagements tels qu'un funiculaire afin d'acheminer le charbon vers le port. A partir de 1998, l'activité minière s'arrêta et la ville se dépeupla totalement, bien que quelques guides soient encore présents pour faire visiter le site en toute sécurité.

Crédit photo ©Zairon via Wikipédia 

Crédit photo ©Eget verk via Wikipédia

Architecture

Envolez-vous pour le Japon, à la découverte de certaines villes de cet archipel, un territoire plein de contrastes qui mêle tradition et modernité.

Architecture

Découvrez à travers ce portfolio le Sacré-cœur de Paris, un des monuments historiques emblématiques de la ville perché sur sa butte.

Architecture

Symbole de mystères et d'histoires, découvrez des portes du monde à travers ce portfolio. N'hésitez plus, sonnez et entrez !

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image