Ça fait l'actu !

Street-Art et solidarité, quand Monsieur BMX met son art au service des démunis

Brève
La Rédaction , le 12 mars 2019
Qui a dit que l’art était inutile ? Cela fait bientôt deux ans que le street-artiste Monsieur BMX installe dans nos villes françaises des caddies pour inciter à la générosité.
La semaine dernière, rue Paradis dans le 10ème arrondissement de Paris, devant une enseigne de supermarché, est apparue une nouvelle oeuvre de street-art : un caddie solidaire. Encastré dans un mur, avec une inscription “Pour ceux qui en ont besoin” taguée au dessus, comme l’explique son créateur le street-artiste Monsieur BMX (voir son instagram ici), cette oeuvre permet à ceux qui le veulent et le peuvent de déposer des denrées alimentaires, ainsi qu’à ceux qui en ont besoin de les récupérer.

C’est dans la ville de Montpellier, que Monsieur BMX a installé son premier caddie, il y a maintenant deux ans. Connu dans le sud de la France pour ses installations de vélos encastrés, le street-artiste a peu un peu investi quelques unes de ces villes pour y poser d’autres chariots solidaires. Ancien salarié de supermarché, il semblait important pour lui de dénoncer à travers ses installations le gaspillage alimentaire, qui est souvent pratiqué par les magasins de grande surface.


Un caddie solidaire à Montpellier - crédit photo : @Monsieur.BMX sur Instagram



Ces initiatives ont largement suscité la curiosité et l’engouement des passants, qui ont déposé des denrées alimentaires dès l’apparition des premiers caddies dans les rues. Elle a également obtenu le soutien de personnalités publiques. Mais comme toute installation qui questionne nos modes de consommations et de vie, certains des chariots ont été victimes de vandalisme. Loin de décourager Mr BMX, comme il l’explique sur son compte instagram, ces attaques l’encouragent à en poser de nouveaux ! Bien que pour le moment clandestines, il aimerait pouvoir légaliser un jour ce type d’installations afin sûrement de sensibiliser sur ces questions et faire de la solidarité une pratique urbaine plus répandue.

Après ce week-end de récolte de denrée alimentaire organisé par les Restos du coeur, le succès des caddies solidaires est bien la preuve, que dans notre société souvent décriée comme égoïste et individuelle, il est possible d’agir en faveur du partage des biens. Et comme le prouvent ces installations urbaines, les messages portés par l’art sont souvent bien plus pertinents et concrets que de grands discours.

Photo de couverture - Le caddie solidaire de la rue Paradis, Paris 10 - crédit photo : @Monsieur.BMX sur Instagram

Vous aimerez aussi ...

_ Débat

Imaginaires fous des réalisateurs ou prémonitions inquiétantes de l’avenir, de nombreux films présentent le futur de la ville comme un chaos social, politique et environnemental. Entre les images et les histoires projetées, qu’est-ce que le cinéma peut nous apprendre sur le devenir de la ville ?

_ Brève

Le tournage d’un film ou d’une série est souvent l’occasion de mettre en valeur un lieu, et plus largement un territoire. Mais bien souvent cette notoriété est de courte durée. Pourtant certains territoires arrivent à faire du cinéma une véritable source de dynamisme à plus long terme !

_ Débat

Dans un rapport sur la question de biodiversité publié le 6 mai dernier, 150 experts de l’ONU sonnent l’alarme : environ un million d’espèces végétales et animales sont menacées d’extinction. Dans un monde où la part d’espaces urbanisés croît chaque année, est-ce que la ville peut se mettre au service de la protection de celles-ci et favoriser la biodiversité urbaine ?

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image