Ça fait l'actu !

Tikku House : l’innovation à la finlandaise

Brève
La Rédaction , le 14 novembre 2017
Comment créer du bâti dans des espaces surpeuplés ? Tel est le défi qu’une agence d’architecture s’est lancé. Ainsi est né un projet innovant : la Tikku House.
Casagrande Laboratory est un cabinet d’architecture créative basé à Helsinki. Leur objectif ? La construction éco-responsable. C’est dans ce cadre que la maison Tikku est née. Lors de la Helsinki Week Design en Septembre 2017, ce premier prototype de maison de 3 étages en verre et en bois a été présentée au grand public. Dans un contexte de densification urbaine, l’optimisation de l’espace devient un des challenges principaux des architectes. Designé par Marco Casagrande un « artiste environnemental », l’installation a été pensée pour tenir sur une place de parking de 2,5 sur 5 mètres. Elle est faite de bois massif en provenance de forêts gérées de façon éco-responsable.



L’agence de conception considère son modèle comme un refuge pour toutes les situations urbaines, là où la voiture peut aller, Tikku le peut aussi ainsi que se multiplier ou fusionner. La construction est auto-suffisante grâce à des panneaux solaires. Cependant, elle ne dispose pas encore de salle d’eau et de cuisine. La maison ne nécessite pas de fondations notamment grâce à une boîte de sable dans le fond qui équilibre la structure. Une isolation de 10 à 20cm permet de réduire la dépense énergétique.

Cette invention pourrait permettre de transformer les espaces trop densément peuplés ou encore d’augmenter le nombre de logements ou de bureaux dans les hypercentres. La facilité de montage et la taille de la Tikku maison en font un atout dans la réorganisation de l’espace urbain.



Vous aimerez aussi ...

_ Débat

En été, les températures grimpent ! Rien d’anormal pour la saison estivale, mais depuis quelques années, le thermostat s’enflamme partout sur la planète ! Et avec des anomalies climatiques qui s’accumulent, y compris en Écosse, au Canada touché par la canicule ou bien en Sibérie. Le réchauffement de notre planète n’est plus à prouver. Alors quel avenir pour les villes concernées par les chaleurs extrêmes à venir ?

_ Brève

La chaleur monte en ville avec l’été, et les espaces à l’ombre sont vite saturés. Pour permettre aux habitants de se rafraîchir et de se protéger, en cas d’épisodes de canicule, la ville de Paris installe un tout nouveau genre de mobilier urbain : des îlots frais.

_ Débat

En regardant la carte du Tour de France, on peut vite s’apercevoir de l’absence de passages dans les grandes villes françaises. Si quelques étapes partent ou se terminent en ville, le Tour est un événement à dominante rurale qui invite chaque été à la découverte des sublimes paysages de la campagne française. Mais le vélo n’est pas qu’une pratique sportive, il a aussi vocation à devenir un moyen de transport, une pratique urbaine de plus en plus courante. Alors le Tour ne pourrait-il faire quelques étapes urbaines pour inciter le retour du vélo dans nos villes ?

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image