Ça fait l'actu !

Une ville-forêt intelligente bientôt au Mexique ?

Brève
La Rédaction , le 03 décembre 2019
Après la Chine, il se pourrait bien que le Mexique se dote, à son tour, d’une ville forêt. L’architecte italien Stefano Boeri, connu pour son architecture verdoyante, a dévoilé récemment son projet “Smart Forest City” qui pourrait voir le jour à proximité de Cancùn.
Une nouvelle ville tournée vers l’écologie au Mexique

La “Smart forest city Cancùn” viendrait s’implanter dans un espace forestier de 557 hectares. Sa particularité ? 400 hectares seraient réservés à la plantation de 7,5 millions d’espèces variées (arbustes, buissons, fleurs, arbres...). Avec ses 130 000 habitants, toute cette végétation ferait de la ville une des villes les plus vertes du monde.

La production d’énergie à l’échelle urbaine a été pensée comme un élément fort du projet, puisque l’architecte a imaginé un anneau central de panneaux photovoltaïques pour alimenter l’ensemble de la ville. À cet anneau, vient se combiner un système de canaux reliés à un réseau souterrain permettant l’irrigation des différentes zones de la ville ainsi que de l’ensemble des espaces végétalisés, dont les espèces et l'aménagement ont été pensés par Laura Gatti.

Cette ville expérimentale accueillera également un centre de recherche sur le développement durable. Universités, laboratoires de recherche internationaux, et entreprises spécialisées viendront investir les espaces de travail imaginés dans l'aménagement de la ville. De nombreux capteurs capables de calculer en temps réel, entre autres, la consommation énergétique ou encore la composition atmosphérique, seront installés et mis à disposition des habitants sous forme de cartographies digitales. Une méthode qui permettra à chacun de réaliser des économies.

Niveau mobilité, la voiture sera absente des rues de la “Smart forest City Cancùn”. Sa population se déplacera grâce à des véhicules électriques.

Encore à l’étude, le projet de la “Smart Forest City Cancùn” n’a pas tout à fait séduit les autorités mexicaines. Certains critiquent d’ailleurs le coût possible d’une telle réalisation, mais également l’impact écologique de la destruction d’une vaste zone forestière pour sa création. Problématique quand on souhaite construire une ville symbole du développement durable...

Crédit photo de couverture ©️Kazuend via Unsplash



Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Du 9 au 12 octobre s’est tenu le C40, sommet qui regroupe les maires des plus grandes métropoles du monde autour de la question du climat. Près de 70 maires se sont rassemblés à Copenhague, avec un objectif simple : faire de ces villes des leaders de l’action climatique.

_ Débat

Après 200 ans d’industrialisation des villes, les usines sillonnent toujours les paysages urbains français. Entre attraction territoriale et danger pour les habitants, les industries ont-elles encore leur place en ville ?

_ Brève

Comment faire d’une contrainte une richesse ? C’est le défi que tente de relever le projet Lil’Ô au Nord de l’Île-Saint-Denis avec la création d’une ferme florale sur un ancien site industriel.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image