Ça fait l'actu !

Brooklyn : 21 containers maritimes pour une maison d’habitation !

Brève
La Rédaction , le 29 novembre 2017
En 2012, Joe et Kim Carroll souhaitaient vivre à Brooklyn. C’est maintenant chose faite avec un bâtiment qui leur est destiné, signé par le studio d’architecture LOT-EK. Ce dernier a décidé d mettre en valeur le passé industriel de Brooklyn en utilisant des containers maritimes recyclés, empilés puis découpés pour en créer un logement tout à fait unique dans le quartier.
Le recyclage de logements en containers est une forme déjà connue, qui est apparue notamment aux Pays-Bas au début des années 2000, avant de s’étendre en Australie, en Allemagne etc. En France, l’apparition de logements en containers a été particulièrement médiatisée par la réalisation de studios pour étudiants à proximité du port du Havre. Depuis cette alternative s'est répandue dans le monde entier et sous différentes formes.

Cette fois-ci à Brooklyn, il s’agit d’une maison individuelle qui a été construite, et pour laquelle il aura fallu assembler 21 containers ! Située sur un emplacement jusqu’alors inutilisé dans le quartier de Williamsburg, à Brooklyn, la maison reprend la forme d’une pente, rendue possible par la découpe en biais de certains containers afin de redistribuer les volumes.

Le défi selon la famille et les architectes, qui a finalement été relevé par cette construction unique, était de composer un bâtiment grandement exposé à la rue, puisqu’elle se situe à l’angle de deux rues, en bout d'îlot. Un autre défi était aussi celui de l’emplacement qui devait être suffisamment important pour accueillir la famille de 4 personnes (et 2 chats).

Si certains designers et architectes tentent de répondre aux problématiques de logement à New-York (lien) en optimisant l’espace restant disponible, que penser de l'ampleur de l'espace mobilisé pour l’implantation de la maison des Carroll ?





Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Et si demain, au lieu de prendre l'ascenseur pour monter les étages d'un gratte-ciel, on prenait le vélo? L'idée prête à sourire et pourtant c'est ce que propose Elena Larriba avec une bicyclette un peu étrange qui propose une alternative aux escaliers et aux ascenseurs, notamment dans les lieux contraints.

_ Débat

D'après une récente étude de l’association Familles Rurales, vivre à la campagne incarne la “vie idéale” pour 81% des interrogés. Faut-il vivre à la campagne pour être heureux ? Nous nous sommes questionnés sur les liens entre ces deux univers et comment s'inspirer de la campagne pour plus de bonheur en ville.

_ Brève

Puisqu’en 2018, deux tiers des ménages parisiens n’ont pas ou plus de voiture, la préservation des espaces de stationnement délaissés semble donc peu logique. Le projet “Le passage partagé” aménagera un vaste terrain obsolète en nouvel espace de vie !

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image