Ça fait l'actu !

Cette appli donne des superpouvoirs anti-harcèlement !

Brève
La Rédaction , le 02 août 2019
Vous l’aurez remarqué, les témoignages sur le harcèlement de rue ou agressions sexuelles fleurissent ces dernières années ! Ce qui démontre bien la difficulté qu’ont les femmes à se déplacer seules la nuit. Le 8 mars dernier, lors de la Journée internationale des droits des femmes, trois aixoises ont lancé l’application “Garde ton corps”, un nouveau moyen de sécuriser la vie nocturnes des femmes. Découvrez avec nous cette initiative qui vise à transformer nos téléphones en super pouvoir contre le harcèlement lors de nos déplacements.
Je rentre, lâche moi, aide moi.

L’application est gratuite pour toutes et comporte plusieurs fonctionnalités. D’un sentiment d’insécurité à une concrète agression, trois options sont installées pour répondre à chaque situation. Un système d’alerte et de géolocalisation sont mis en place pour prévenir les “contacts de confiance” de chaque déplacement nocturne, et des endroits (bars et boîtes de nuit) sont répertoriés pour servir de refuges aux femmes en cas de danger : un véritable réseau urbain de sécurité !

Si vous devenez utilisatrice, il sera possible d’avertir vos contacts favoris lorsque vous rentrerez chez vous après une sortie en leur envoyant votre itinéraire. Ainsi, ces proches, pourront observer votre trajet pour vérifier qu’il se déroule normalement. Avec l’application, il est aussi possible de se débarrasser d’une personne trop insistante avec l’option “lâche ton relou” qui lui permet de vous diriger dans une “safe place” partenaire. Enfin, en cas de réel danger, elle peut immédiatement alerter les contacts de la personne en détresse de sa situation de détresse.

Vers une urbanité plus féminine ?

La place de la femme dans l’espace public et la dimension du genre dans l’urbanisme est une problématique très actuelle et étudiée par les professionnels de l’aménagement du territoire. Une rue plutôt étroite, un éclairage manquant ou même certains espaces urbains, peuvent provoquer ce sentiment d’insécurité chez une femme et donc limiter sa liberté de sortir. Anaïs Carmona Clerx, l’une des fondatrices de “Garde ton corps” indique “Nous répondons à un problème collectif, la sécurité des femmes dans l'espace urbain, par une solution individuelle, notre appli ”. Une solution bientôt disponible à Marseille, puis dans la métropole, et on l’espère partout en France !

Photo de couverture ©Khachik Simonian via Unsplash

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

D'ici 2030, Milan plantera 3 fois plus d’arbres qu'elle ne compte d’habitants. Oui, vous avez bien entendu, c’est le pari fou que s’est donnée la ville italienne pour les 10 prochaines années !

_ Brève

Les trajets domicile-travail, ce que les spécialistes appellent les déplacements pendulaires, font l’objet de nombreuses études sur les populations et territoires. Cela peut concerner le temps du trajet, le moyen de transport utilisé ou encore des analyses plus poussées sur la division spatiale des activités. Deux chercheurs australiens, Liang Ma de l’Institut Royal de Technologie de Melbourne, et Runing Ye de l’Université de Melbourne, ont observé les divers impacts de ces déplacements sur notre professionnalisme.

_ Brève

Sous les regards curieux des passants, une structure à la forme étonnante se dresse en plein Paris. Installation artistique ? Théâtre de rue ? Exposition ? Concert ? Son aspect questionne et intrigue… Et si vous y entriez pour découvrir ce que cache la coquille de cet escargot urbain ?

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image