Ça fait l'actu !

JO 2024 : Tour d’horizon de ces lieux parisiens qui vont se réinventer !

Portrait
La Rédaction , le 14 septembre 2017
Paris l’a voulu, Paris l’a obtenu !

Après plusieurs années de préparation, et plusieurs tentatives, c’est désormais officiel. Paris sera bel et bien hôte des Jeux olympiques de 2024. C’est le CIO qui l’a annoncé à Lima le mercredi 13 septembre.
Parmi les nombreux arguments qui ont contribué à la victoire parisienne, son aspect durable et la volonté de miser sur un véritable héritage à long terme, ont visiblement fait mouche. Tout d’abord parce que Paris  possède 95 % des infrastructures nécessaires à l’organisation des JO 2024, et parce derrière ces nombreuses installations existantes, qui serviront à accueillir les sportifs, de nombreuses s’inscrivent au coeur-même de la vie des parisiens.

Et ce ne sont pas des installations sportives, loin de là ! Il a donc fallu se projeter et avoir beaucoup d’imagination pour repenser des lieux symboliques de la capitale afin qu’ils puissent s’adapter à l’accueil de compétitions sportives.

Alors pour bien fêter cette victoire comme il se doit, on vous propose un rapide tour d’horizon sur tous ces lieux, qui s’adapteront pour accueillir les sportifs du monde entier !

La Tour Eiffel et la Seine



Les Jeux Olympiques auront lieu à Paris ! Alors comment ne pas commencer par le rêve de tout parisien ? Se baigner dans la Seine !

En septembre 2016, Anne Hidalgo, alors auditionnée au Sénat sur la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024, avait indiqué que les épreuves de triathlon seront organisées «dans la Seine, au pied de la Tour Eiffel».

On attend de voir cela, mais il est évident que si le projet fonctionne, Paris Plage prendra durant les mois d’été qui suivront les Jeux Olympiques, une tout autre dimension !



Le Champ de Mars



Face à la Tour Eiffel et en bord de Seine, le Champ-de-Mars changera totalement de visage pour devenir à lui seul un site exceptionnel pour les Jeux. C’est à cet emplacement que les compétitions de Beach Volleyball des Jeux Olympiques se dérouleront. Une enceinte éphémère sera , comme spectaculaire arrière-plan, le symbole le plus emblématique de Paris. Pendant les Jeux Paralympiques, ce site accueillera également les compétitions de Boccia, pour la premiere fois sur un terrain en plein air.

Un live site sera également aménagé, afin de permettre aux spectateurs et visiteurs de profiter de site de célébration et de retransmission des Jeux.



Le Grand Palais



Parmi les reconversions le plus réussies, la Grand Palais sera sans doute l’une des attractions phares de ces Jeux, puisque sous son immense voûte en verre, se dérouleront les compétitions d’Escrime et de Taekwondo des Jeux Olympiques et les épreuves d’Escrime en fauteuil des Jeux Paralympiques.

Pour information, le Grand Palais a déjà accueilli les Championnats du monde d’Escrime FIE et les Championnats du monde d’Escrime en fauteuil IWAS en 2010.








L’esplanade des Invalides



Autre site exceptionnel, située en plein cœur de Paris, la fameuse Esplanade des Invalides accueillera les compétitions de Tir à l’Arc des Jeux Olympiques et Paralympiques.





La Grand Halle de la Villette


Archétype de l’architecture industrielle, la Grande Halle de la Villette accueille régulièrement de nombreux évènements, dont bon nombres de salons professionnels.

Conçu au 19e siècle par les architectes Jules de Mérindol et Louis-Adolphe Janvier, la Grande Halle de la Villette accueillera cette fois-ci les compétitions de Judo et de Taekwondo des Jeux Paralympiques.





Le Château de Versailles



Les Jeux Olympiques ne se dérouleront pas seulement dans la capitale, mais pour autant le prestige et le symbole sera toujours aussi présent ! Cette fois-ci car cette fois-ci ce n’est pas Vladimir Poutine que les bâtiments et jardins du Château de Versailles accueilleront, mais bel et bien des chevaux, le plus grands cavaliers du monde entier, ainsi que les plus grands coureurs de pentathlon.
L’étoile royale de Versailles, une esplanade circulaire située à l’extrémité ouest du Grand Canal, accueillera en effet l’enceinte temporaire où se dérouleront les épreuves de Dressage et de Saut d’obstacles.

C’est sur ce même site que le "stade" du Pentathlon moderne des Jeux Olympiques sera également aménagé. Quant aux épreuves de Dressage des Jeux Paralympiques, elles auront aussi lieu sur ce magnifique site qu’est le Château de Versailles.

En fin, en ce qui concerne les épreuves de cross country du concours complet, elles seront organisées le long d'un parcours bordés d’arbres qui entourent le Grand Canal, tandis que les écuries, les entrepôts et les logements des palefreniers prendront place au sein d’infrastructures construits sur une zone directement adjacente au site.







La Cité du Cinéma



Autre site exceptionnel, autre reconversion insolite ! La Cité du Cinéma, qui abrite aujourd’hui neuf studios de cinéma s’étendant sur des surfaces allant de 600 m2 à 2 100 m2, accueillera notamment dans sa nef le restaurant des athlètes.

Le village Olympique sera en effet situé tout autour de la Cité du Cinéma qui n’est autre que le fruit d’une réhabilitation déjà bien réussie. En effet, le bâtiment cher à Luc Besson était à l’origine un ancien bâtiment industriel. Ces bâtiment accueilleront également des salles de sport et la polyclinique.



Le Bourget

Les épreuves de badminton des Jeux Olympiques et Paralympiques ainsi que les épreuves de volley-ball des Jeux Olympiques et Paralympiques auront lieu au Bourget !



L'axe Paris Seine-Saint-Denis pour le Village Olympique


Le Village sera conçu comme un projet de renouvellement urbain de l'axe Paris Seine-Saint-Denis.

Ce nouveau quartier accueillera donc tous les athlètes du monde entier mais sera surtout destiné à l'avenir à accueillir 3 500 appartements, pour accueillir après les Jeux, de nouveaux habitants.

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Alors que les maisons de retraite sont souvent reléguées aux franges des villes, celle de Maromme se démarque par les liens qu’elle entretient avec son quartier. Intégrée à la ville et au reste de la population, elle ouvre et met à disposition des commerces accessibles à tous.

_ Débat

Avec plus de 60 000 000 visiteurs qui se rendent chaque année dans les 1 000 musées que compte la France, ces derniers semblent avoir la cote. Mais cette institution vieille de plus de 500 ans doit s’adapter à l’évolution de la société : le musée est-il devenu un lieu ringard ? Comment cherche-t-il à se réinventer, notamment en questionnant ses liens avec la ville ? A quoi vont ressembler les musées de demain ?

_ Brève

Pour la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, qui a lieu le 17 mai, la Ville de Bordeaux inaugure un passage piéton aux couleurs de la communauté LGBT. Le but est de rendre plus visible celle-ci dans l’espace public, mais aussi d’amorcer d’un ensemble d’actions pour sensibiliser sur l’augmentation des agressions liées à l’homo-transphobie.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image