Ça fait l'actu !

Paris encourage les projets d’occupation temporaire !

Brève
La RĂ©daction , le 04 septembre 2019
La ville de Paris s’est associée le 26 août à une quinzaine de partenaires publics et privés, afin de soutenir les initiatives d’occupation temporaire.
Dans une démarche collaborative et innovante, la ville de Paris a récemment annoncé son souhait de développer l’urbanisme transitoire. Présentée comme un outil au service du territoire parisien, la signature de cette nouvelle charte devrait encourager les expérimentations urbaines et contribuer à la résilience de la ville. L’idée est d’investir, de s’approprier et de donner un usage à des sites en reconversion sur une durée limitée, c’est-à-dire des espaces urbains momentanément inoccupés ou en attente de travaux.

Cette stratégie permet l’émergence de projets culturels, artistiques, sociaux ou encore entrepreneuriaux, généralement menés par des acteurs locaux. La transformation de ces espaces urbains inoccupés peut prendre diverses formes : fablab pour un collectif d’artisans, scène ouverte pour un groupe de théâtre, espace de coworking ou bien tiers-lieu festif ou culturel pour les habitants d’un quartier. 

La ville de Paris participe ainsi à l’élaboration d’un nouveau modèle pour la fabrique urbaine, alliant innovation sociale, activités d’intérêt général et gestion collective d’espaces laissés à l’abandon. En effet, la conception et la réalisation d’un nouveau projet urbain s’étend sur plusieurs années et engendre généralement la vacance de certains lieux. Avec la signature de cette charte, et la collaboration de nombreux opérateurs immobiliers, la ville répond à un enjeu territorial conséquent. 

La ville valorise enfin la vocation sociale de ces sites en transformation. La charte engage les signataires à diversifier au maximum les activités envisagées sur un site, et donne la priorité à l’hébergement d’urgence et l’insertion par l’activité économique. Une opportunité pour les porteurs de projet soucieux de mixer usages et acteurs au sein d’un même espace !

Pour en savoir un peu plus sur ce principe, vous pouvez notamment vous intéresser aux Grands Voisins dans le 14ème arrondissement de Paris, un exemple marquant (et réussi!) d’occupation temporaire.

Crédit photo de couverture Les Grands Voisins ©Lionel Allorge via Wikipédia





Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Pollution, bruit et stationnement invasif causés par les voitures, des municipalités décident que c’en est trop. À travers diverses initiatives anti-voiture, elles veulent limiter leur place dans certains espaces urbains avec parfois l’ambition de leur dire adieu pour toujours...

_ Brève

Pour les New Yorkais, cela n’a rien de nouveau mais pour les parisiens, la tendance est récente : passer ses soirées sur les toits devient un passage obligé pour les urbains les plus tendances !

_ DĂ©bat

Les métropoles des pays du Sud, autrefois dit “pays en voie de développement”, ont bien grandi ! Désormais innovantes dans de nombreux domaines et riches en expériences urbaines diverses, qu’ont-elles à nous apprendre ? Comment se transforment-elles et comment nous en inspirer ?

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image