Ça fait l'actu !

L’eau, un moteur pour Strasbourg

Brève
La Rédaction , le 29 juin 2018
Se baigner dans la rivière, faire son marché sur l’eau et vivre dans un bateau, ce serait impossible en ville ? À Strasbourg c’est possible ! La ville et ses habitants comptent bien faire des rivières un nouveau lieu de vie et d’échange.
La ville de Strasbourg veut conquérir sa rivière (l’ill), une volonté affirmée par de nombreuses initiatives depuis plusieurs années permettant aux habitants de la ville alsacienne de profiter des cours d’eau qui la traverse.

En effet, la ville multiplie les projets d’aménagement urbain sur l’eau, l’année dernière c’était une maison flottante qui était venue s'arrimer aux quais de la ville pour l’été. Plus compacte et ergonomique qu’une péniche, 100% électrique, la “boathouse” est un logement moderne qui pourrait se multiplier à l’avenir sur les berges de Strasbourg à l’instar d’Amsterdam où les maisons flottantes sont partout le long des quais.


Autre nouvel arrivant sur les eaux de Strasbourg, un marché flottant, qui à l’aide d’une barque propulsée par un moteur électrique ou à la rame, apporte trois fois par semaine des produits frais au coeur du centre-ville en empruntant la rivière. Empreinte écologique réduite au maximum et originalité font le succès du concept qui peut en plus s'arrêter un peu partout en ville pour vendre ses produits.

Plus récemment, Strasbourg a annoncé son projet d’installer des piscines à plusieurs endroits de la rivière pour 2019, un accès à l’eau supplémentaire pour les habitants qui pourront pendant les beaux-jours aller se baigner en ville. Alors que les cours d’eau urbains sont rarement attirants, Strasbourg affiche au contraire une bonne qualité des eaux en plus de fournir une activité ludique et rafraîchissante pour ses habitants. Mais la ville alsacienne ne compte pas s'arrêter là, et d’autres initiatives autour de l’eau sont mises en place, comme l’ajout de nouveaux pontons flottants ou le transport de marchandise par péniche.

Délaissés pendant un temps, les transports fluviaux attirent de nouveau l’intérêt des villes ! L'avènement de l’ère des transports électriques et du développement durable offre un modèle plus écologique que par le passé. La qualité des eaux s’améliore et les bateaux-bus, ou en libre-service font leur apparition dans les villes pour le plus grand plaisir des habitants comme des touristes. Une dynamique que Strasbourg compte bien utiliser à son maximum.

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

La fête Diwali a battu son plein à Delhi hier ! Mais au réveil, l’épais brouillard grisâtre laissait flotter une atmosphère de fin du monde. La ville a atteint une quantitée supérieur à 1.000 microgrammes par mètre cube de particules fines alors que l’OMS recommande de ne pas dépasser les 25 par jour. Un réveil un peu brutal pour les habitants, provoqué par les nombreux pétards des fêtards.

_ Débat

Pour fluidifier le trafic et pour limiter la pollution, le projet de Loi Mobilité s’intéresse aux transports autoroutiers et aux nouvelles mobilités. Les modes de déplacement plus traditionnels comme le transport en commun, le vélo ou le piéton n’y font que de timides apparitions. Pourtant, le péage urbain proposé questionne l’agencement de toutes les mobilités pour davantage d’inclusivité.

_ Brève

La deuxième version de l’avant-projet de loi mobilité présentée au Conseil d’Etat début octobre a été dévoilée par le média contexte transport et sera soumise au Conseil des ministres début novembre. Mais sur quoi porte-t-elle exactement ? Spoiler : elle mise principalement sur des mesures pour fluidifier le trafic et limiter la pollution.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image