Ça fait l'actu !

L’urbanité, un nouvel élitisme pour les marques ? Paru sur Demain La Ville

Débat
LDV Studio Urbain , le 02 novembre 2015
  Depuis maintenant plusieurs années, certaines grandes marques ont compris que le street-art était synonyme de ventes Lire la suite
[caption id="attachment_19702" align="aligncenter" width="675"]L'urbanite, un nouveau minerai ? https://twitter.com/LeMonde_correct/status/625610045850550272 L'urbanite, un nouveau minerai ? https://twitter.com/LeMonde_correct/status/625610045850550272[/caption]  

guillemets-ouvrantDepuis maintenant plusieurs années, certaines grandes marques ont compris que le street-art était synonyme de ventes pour une cible bien définie de consommateurs urbains. Que ce soit par du graffiti, du yarn-bombing, des affiches, ou même des produits signés par des street-artistes, de nombreuses grandes marques ont associé leur image à l’art de rue.

    Mais ça c’était avant, car les marques ne s’arrêtent jamais à la première mode et tentent habituellement, si ce n’est de correspondre à la tonalité actuelle, de la prévoir et de l’imposer au plus grand nombre. Le street-art associé aux marques n’est bien entendu pas dépassé, il est même carrément en vogue, puisqu’aujourd’hui ce sont même des agences de communication qui se créent pour répondre à cette demande et mettre en lien des grandes entreprises avec des street-artistes à l’occasion d’évènements divers.   Ainsi, dernièrement, c’est Peugeot qui a embauché deux street-artistes pour repenser intégralement l’espace Peugeot Avenue Paris, sur les Champs Elysées et ainsi mettre en valeur sa nouvelle 108 dans l’exposition Urban Life in Colors. Dans le discours visant à présenter sa petite dernière, la marque au Lion évoque la ville comme « son terrain de jeu favori ». Il n’en fallait donc pas plus pour la marque pour en conclure qu’il leur serait utile de se diriger vers cette nouvelle forme de communication et ainsi s’approprier tout le côté subversif, dynamique et urbain présent dans le street-art.     Pour lire la suite de l'article : Cliquez-ici      

Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Initiatives locales, urbanisme participatif, street-art... Alger fait peau neuve et devient un lieu où les pratiques alternatives mobilisent artistes et citoyens pour donner une nouvelle image à la capitale algérienne.

_ Brève

C’est à Paris, à côté de la place de la République, que 10 organisations ont choisi de s’installer afin d’accélérer le mouvement climatique et social initié il y a quelque mois. Face à l’urgence de la situation, elles ont décidé de se rassembler dans un lieu pour fédérer et alarmer les citoyens.

_ Débat

La journée mondiale de sensibilisation à l’autisme du 2 avril est l’occasion de se questionner quant à l’impact que l’architecture peut avoir sur les personnes atteintes d’autisme. Encore peu pris en compte dans les réalisations architecturales, certaines études ont cependant révélées des liens entre la qualité spatiale des espaces et la diminution des troubles liés à l’autisme. Quelques exemples remarquables de réalisations architecturales peuvent déjà offrir des pistes de réflexion.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image