Ça fait l'actu !

LA CARTE DES URBANITÉS

Architecture

La Rédaction, le 28 novembre 2018

Une brasserie atypique à l’image des habitants du village Kamikatsu


Un petit village japonais s’approche d’une démarche zéro déchet et accueille une brasserie à l’image de ses habitants. Écologique par le recyclage de ses matériaux, cette architecture embrasse l’identité et le mode de vie en économie circulaire de ce lieu de vie.

L’architecte Nakamura, reconnu comme talent émergent notamment par l’architecte Kengo Kuma, s’est longuement interrogé sur la dualité entre l’architecture et le déchet. Son intérêt pour cet enjeu, ainsi que sa volonté de créer des projets à l’encontre du perpétuel principe de marchandisation, a mené son cabinet d’architecture Hiroshi Nakamura & NAP à travailler pour un nouveau bâtiment public dans le petit village isolé de Kamikatsu.

Ce projet ne leur est pas tombé dessus pour rien, puisqu’il est localisé dans un environnement bien particulier où le zéro déchet règne en maître. En effet, les habitants de Kamikatsu se sont engagés depuis bien longtemps dans cette démarche, bien avant le début du mouvement “zero waste” maintenant répandu mais pas toujours appliqué.

Terminé en 2015, le Kamitkatz Public House est une modeste bâtisse qui s'intègre parfaitement dans son contexte. Elle présente toutefois une originalité des plus surprenante : une grande verrière de fenêtres anciennes qui s’encadrent les unes les autres sur une des façades du large pub.

Symbole même de cette architecture zéro déchet, ces fenêtres n’ont rien de neuf. Piochées à droite et à gauche dans le village, et aux alentours, toutes réunies en un même bâtiment, elles permettent de mettre en avant les particularités architecturales de la ville et reflètent l’histoire urbaine, ainsi que la culture du village.



Photos de la Brasserie de Kamikatsu © cabinet d’architecture Hiroshi Natakama & NAP

De même, le projet a pris en compte la frugalité des habitants, autant que leur sens de l’organisation dans le processus de recyclage de leurs déchets. Et cela, ne serait-ce que dans le l’organisation de la construction et la participation des habitants au processus de production du bâtiment, notamment en prenant en compte leur avis. Afin de permettre davantage d’appropriation pour cet architecture auprès des habitants, des mobiliers de leurs maisons aménagent l’intérieur donnant l’impression d’une extension d’un salon partagé.

Les fonctions de l’édifice sont aussi uniques ! Entre brasserie, bar, magasin et un centre communautaire, l’espace se transforme en un lieu commun social et productif. A l’intérieur tout est organisé en chronologie spatiale pour la production de la bière. D’abord l'entrepôt, suivie par la brasserie et s’achevant par le large pub et ses fenêtres symboliques.



Fenêtres identitaires de la Brasserie de Kamikatsu © cabinet d’architecture Hiroshi Natakama & NAP

L’architecte Nakamura espère apporter un peu d’espoir dans un village à la population progressivement décroissante. L’idée est aussi d’instaurer une fierté locale aux villageois par la symbolisation de leur identité et de leur vision au quotidien. Elle a aussi permi de faire prendre conscience aux habitants que leur mode de vie est amusant et créatif, à l’image du Kamitkatz Public House.

D'autres architectures un peu s'inspire du recyclage pour créer des bâtiments plus écologique, partez à la découverte du portfolio "architecture en objets recyclés" !

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image