Ça fait l'actu !

Le MuMo, un musée mobile à la rencontre de tous

Brève
La Rédaction , le 16 mai 2019
Et si demain, il n’était plus besoin de vous déplacer pour aller visiter les oeuvres des collections artistiques car le Musée viendrait directement à vous ? C’est ce que propose le MuMo, un musée itinérant qui se balade dans toute la France pour offrir la culture à tous.
Le MuMo n’est pas un camion comme les autres. Dès qu’il s’arrête en ville ou à la campagne, sa structure se déploie pour laisser place à un musée ambulant. Deux univers complémentaires se répondent : l’un à l’intérieur qui propose une exposition d’art contemporain constituée d’oeuvres des Fracs (Fonds régionaux d’art contemporain) partenaires, l’autre extérieur qui offre bancs et tables pour des ateliers pédagogiques à destination du grand public.

A l’origine de l’initiative, Ingrid Brochard et Matali Crasset. Créé en 2011, le musée mobile a déjà accueilli plus de 80 000 enfants dans sept pays d’Europe et d’Afrique. Depuis, il arpente les zones rurales et périurbaines avec une exposition du Frac rattaché à chaque territoire traversé.

©Fanny Trichet / MuMo


Son but ? Rendre accessible la culture à priori élitiste de l’art contemporain dans des lieux peu desservis en équipements culturels, avec une approche ouverte et inclusive. Pour sensibiliser à cet art, des ateliers sont mis en place, auprès des enfants notamment, et des formations à l'art contemporain est prévu en direction des enseignants, des animateurs et des éducateurs.

Comme en témoigne Ingrid Brochard : “La question des barrières à l’entrée des musée est plus que jamais d’actualité, alors que toutes les études récentes montrent que la composition de leur fréquentation a très peu évolué au cours des quarante dernières années. Ces barrières peuvent être réelles (économique ou géographique) ou symboliques (peur de ne pas avoir les bons codes). En associant mobilité, gratuité, qualité de ses expositions et de sa médiation, capacité à faire événement et à tisser un maillage territorial, le MuMo est une solution à tous ces freins.”

©Fanny Trichet / MuMo


Le lieu se veut aussi interactif et qui s’adapte à tous, dans l’idée d’un “cabinet de curiosité” où l’on découvrir un ensemble d’éléments variés. Un moyen de mettre en contact avec la création, de susciter la curiosité, d’être proche des habitants dans le but de réduire la fracture culturelle liée à l’éloignement géographique et social des musées.

Retrouvez sa programmation ici !

Photo de couverture ©Philippe Piron / MuMo





Vous aimerez aussi ...

_ Brève

Alors que les maisons de retraite sont souvent reléguées aux franges des villes, celle de Maromme se démarque par les liens qu’elle entretient avec son quartier. Intégrée à la ville et au reste de la population, elle ouvre et met à disposition des commerces accessibles à tous.

_ Débat

Avec plus de 60 000 000 visiteurs qui se rendent chaque année dans les 1 000 musées que compte la France, ces derniers semblent avoir la cote. Mais cette institution vieille de plus de 500 ans doit s’adapter à l’évolution de la société : le musée est-il devenu un lieu ringard ? Comment cherche-t-il à se réinventer, notamment en questionnant ses liens avec la ville ? A quoi vont ressembler les musées de demain ?

_ Brève

Pour la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, qui a lieu le 17 mai, la Ville de Bordeaux inaugure un passage piéton aux couleurs de la communauté LGBT. Le but est de rendre plus visible celle-ci dans l’espace public, mais aussi d’amorcer d’un ensemble d’actions pour sensibiliser sur l’augmentation des agressions liées à l’homo-transphobie.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE


CAPTCHA Image
Reload Image