« Depuis les années 1970, la date du Jour du dépassement se dégrade. En 1998, elle avait lieu le 30 septembre. En 2019, elle arrive deux mois plus tôt : le 29 juillet. Cette date est marquée cette année par une nouvelle augmentation des émissions de CO2 », alerte le site du WWF. Tout est dit ! 



Marche, cours ou prend ton vélo !


Aujourd’hui, l’usage de la voiture est omniprésent dans notre société et dans nos villes, et constitue une des sources majeures de pollution et de consommation d’énergie. Il est donc grand temps de limiter son utilisation ! 



Et si vous troquiez votre automobile pour des modes de déplacements doux ? Vélos, marche à pied … Il existe un large panel de mobilités beaucoup plus écologiques et d’initiatives en faveur de celles-ci. D’ailleurs, les villes développent de plus en plus d’aménagements qui favorisent leurs usages, alors qu’attendez-vous pour franchir le cap ?



Planter des choux, planter des arbres !


Savez-vous planter des choux à la mode de chez nous ? Ménager nos ressources, c’est aussi planter chez-soi ; fleurs, légumes ou encore arbres. Alors ressortez vos outils et lancez-vous ! 



Et si vous ne possédez pas de jardins, pas d’inquiétudes, un grand nombre de potagers urbains participatifs et partagés ont été mis en place au sein de nos villes et sont à votre disposition. Quant aux arbres, de nombreux projets de forêts urbaines sont en réflexion et devraient peut-être voir le jour prochainement, notamment à Paris.



Prendre les armes contre le gaspillage alimentaire


Préserver nos ressources, c’est avant tout limiter le gaspillage alimentaire. Chaque année, environ 10 millions de tonnes de nourriture consommables sont envoyées dans nos poubelles. Depuis quelques années, une levée de bouclier s’est formée autour de la question du gaspillage, et des initiatives sont nées avec pour objectif de fortement réduire celui-ci. 



Instauré dans plusieurs villes, le Frigo Zéro Gaspi en est un bon exemple :  un frigo est mis à disposition sur la voie publique en libre-service, dans lequel chacun peut venir déposer et/ou prendre de la nourriture à sa convenance. Le but ? Lutter contre le gaspillage alimentaire et contribuer à la réduction de la production de déchets !



Dire bye bye aux déchets  


Que dire des déchets sur notre planète ? On trouve aujourd’hui d’immenses zones paysagères ou urbaines devenues de véritables poubelles géantes, où les déchets s’entassent en masse et contribuent à la dégradation et à l’augmentation de la pollution de nos écosystèmes. Mais alors comment lutter, à notre échelle et dans nos villes, face à cet amas de détritus ? 



À Paris est aussi né le tout premier lieu dédié aux démarches zéro déchet : la Maison du Zéro Déchet. Sensibilisation, ateliers pratiques, conférences ou encore formations, ce lieu permet d’initier les citoyens sur comment réduire au maximum la production de déchets. Ça se passe du lundi au samedi dans le 18ème arrondissement, alors si vous êtes parisien, qu’attendez-vous pour aller y jeter un oeil ? Dans de nombreuses villes françaises, les commerces en vrac se développent aussi dans une logique de réduction de nos déchets à la source. Il y en a sûrement un près de chez vous !



Vivons heureux, vivons ensemble 


Nous sommes toujours plus à vivre en ville. En 2050, plus de la moitié de la population sera urbaine ! Quel est le soucis nous direz-vous ? En augmentant le nombre de citadins, il faut indéniablement produire du logement. Mais attention, il faut veiller à ne pas étaler la nappe urbaine à l’infini



Et pour cela, il faut densifier nos villes si nous voulons préserver nos terres et nos ressources agricoles, mais densifier intelligemment ! Eviter le mitage urbain, c’est la clé. Le BIMBY (Build In My BackYard) est un concept qui permet une densification contrôlée, à l’initiatives des habitants, en divisant un terrain déjà bâti pour y construire un ou des nouveaux logements. Cette démarche vient lutter face à la bétonisation de nos chères terres agricoles et des ressources qu’elles nous fournissent.



En avant pour toujours plus de bâtiments écolos !


Chauffage, électricité, eau… Mine de rien, nos habitations consomment ! Comment pouvons-nous alors limiter cela ? Outre les éco-gestes pour réduire notre utilisation d’eau ou d’électricité, il existe des maisons innovantes à énergies positives, qui produisent plus d’énergies renouvelables qu’elles n’en consomment. Une logique en terme d’économie circulaire permet également de réduire considérablement nos impacts !



Il pourrait aussi s’agir de construire avec des matériaux durables. Le projet Cycle Terre à Sevran va dans ce sens en utilisant les terres excavées par les chantiers du Grand Paris Express pour bâtir un écoquartier. 




Alors ? Convaincu(e)s ? Si vous voulez vous aussi tenter de calculer votre empreinte, vous avez rendez-vous ici !